27.5 C
Dakar
jeudi, août 11, 2022
spot_img

VOYAGE DES “LIONS” DE BASKET : Les raisons des désagréments connues

Le Voyage des Lions du Basket 🏀 à Alexandrie en Égypte a connu quelques couacs au cours de l’escale à Istanbul en Turquie où la délégation y est restée pendant plusieurs heures.

Mais force est de reconnaître qu’au départ de Dakar , les Lions qui avaient un document signé par les autorités égyptiennes ont voyagé en Turquie avec la Royal Air Maroc (RAM), à l’aide de ce document qui fait office de visa-collector pour toute la délégation.

Arrivée à Istanbul, la délégation sénégalaise qui devait reprendre le chemin pour rallier l’Egypte s’est vue refuser l’embarquement par la compagnie Turkish Airlines, arguant que le document n’était pas conforme. Avant même de quitter Dakar, le ministère des Sports avait saisi l’agence de voyage qui a confirmé la validité et l’authenticité du document faisant office de visa-collectif.

Informé de cette situation, le ministre des Sports, monsieur Matar Bâ a d’abord saisi son collègue des Affaires Étrangères, maître Aissata Tall Sall et le secrétaire général de la FIBA AFRIQUE, monsieur Alphonse Bilé. Il a demandé à ce dernier de prendre toutes leurs responsabilités suite aux désagréments et préjudices subis par la délégation sénégalaise à qui, les responsables de la compagnie turquoise ont refusé l’embarquement.

Finalement les autorités égyptiennes mises au courant de ces impairs ont envoyé un nouveau document faisant office de visa à la délégation sénégalaise pour reprendre les airs à destination d’Alexandrie.

Toutefois il faut aussi souligner que le ministère des Sports a exécuté toutes les dépenses de la fiche technique établie par la Fédération Sénégalaise de Basket-ball afin de permettre aux “Lions” d’être dans d’excellentes conditions de performance.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,430SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR