/

Vaccination : Le Sénégal utilise toujours Astra Zeneca

3 mins read

Le pays administre des doses du vaccin chinois Sinopharm et celles du vaccin Astra Zeneca, données dans le cadre du mécanisme Covax. Plusieurs pays européens ont suspendu l’utilisation de ce vaccin par mesure de précaution. Mais pour les autorités sanitaires sénégalaises, à ce stade, il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

« Aucun problème majeur » n’a été constaté jusqu’à présent sur les personnes vaccinées avec les doses Astra Zeneca, assurent les autorités sanitaires.

« Nous poursuivons notre vaccination avec le Astra Zeneca. Nous n’avons pour l’instant aucun argument factuel pour suspendre le vaccin Astra Zeneca au Sénégal », assure Docteur El Hadj Mamadou Ndiaye, directeur de la prévention et porte-parole du ministère de la Santé. « Je pense qu’il faut privilégier le sanitaire au-delà du politique encore une fois. S’il y a un doute, le doute se pose sur un lot de vaccins, les investigations seront autour de ce lot et c’est ce lot qui est suspendu en attendant, et non suspendre toute la vaccination parce que des personnes vont douter. Et là, il y a la responsabilités de ceux qui ont arrêté. On peut également remettre en cause un vaccin, se river sur un autre vaccin et ces vaccins peuvent connaître un incident sur un lot donné. Est-ce qu’on va encore suspendre jusqu’à ce que le monde entier suspende la vaccination contre le Covid-19 qui n’a pas fini de faire des dégâts puisqu’on parle de troisième vague dans certains pays. »

« Pas de panique », estime donc le directeur de la prévention. Pour lui, le principe de précaution ne doit pas remettre en cause toute une stratégie. 

Au Sénégal, 324 000 doses du vaccin Astra Zeneca (produites en Inde) ont déjà été livrées au début du mois. Un million de doses supplémentaires sont attendues courant mai.

Depuis le début de la campagne de vaccination il y a trois semaines, plus de 139 000 personnes ont déjà été vaccinées, selon le ministère de la Santé.

Avec RFI

Previous Story

Birmanie: la banlieue industrielle, théâtre de violences

Next Story

Stade Rennais. Gomis convoqué en sélection du Sénégal

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.