27.5 C
Dakar
lundi, juin 27, 2022
spot_img

UKRAINE«Le contrôle militaire russe des centrales nucléaires ukrainiennes suscite de graves inquiétudes » (Aiea)

Les informations selon lesquelles la plus grande centrale nucléaire d’Ukraine, et d’Europe, est désormais sous le contrôle des forces russes «sont très préoccupantes », a déclaré le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (Aiea), Rafael Mariano Grossi.« Je suis extrêmement préoccupé par les développements qui m’ont été rapportés aujourd’hui », a dit M. Grossi dans une déclaration publiée par l’Aiea, regrettant que « quelques jours seulement après avoir présenté les sept principaux éléments de la sûreté et de la sécurité nucléaires au conseil de l’Aiea, plusieurs d’entre eux sont déjà compromis ».

M. Grossi a dit qu’il avait été informé par les autorités ukrainiennes que, bien que le personnel régulier continue de faire fonctionner la centrale nucléaire de Zaporijjia, « toute action liée à la direction de la centrale – y compris les mesures liées au fonctionnement technique des six réacteurs – nécessite l’approbation préalable du commandant des forces russes » qui ont pris le contrôle du site la semaine dernière.Le chef de l’agence pour la sûreté des installations nucléaires a ajouté que cette évolution va à l’encontre de l’un des sept piliers de la sûreté et de la sécurité nucléaires qu’il a exposés lors d’une réunion du conseil des gouverneurs de l’Aiea le 2 mars.

Il s’agit du troisième pilier qui maintient que « le personnel d’exploitation doit être en mesure de remplir ses obligations en matière de sûreté et de sécurité et avoir la capacité de prendre des décisions sans subir de pressions indues ».L’autorité ukrainienne de réglementation nucléaire a également informé l’Aiea qu’elle avait de gros problèmes de communication avec le personnel d’exploitation de Zaporijjia, les forces russes présentes sur le site ayant coupé certains réseaux mobiles et bloqué l’Internet. « Moins de 24 heures après avoir déclaré qu’elle avait pu maintenir les communications avec la plus grande centrale nucléaire d’Ukraine, l’autorité de régulation ukrainienne a indiqué aujourd’hui que les lignes téléphoniques, ainsi que les courriers électroniques et les fax, ne fonctionnaient plus. Les communications par téléphone mobile sont encore possibles, mais de mauvaise qualité », a fait valoir l’Aiea.

Avec Libé

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,367SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR