26.1 C
Dakar
samedi, juillet 2, 2022
spot_img

Trafic présumé de passeports diplomatiques: Le procès des parlementaires est renvoyé

Le procès sur le trafic présumé de passeports diplomatiques, ouvert jeudi matin, impliquant les députés Mamadou Sall et Boubacar Biaye, a été différé au 7 avril prochain.

La première comparution des différentes parties devant la justice s’est soldée par une non présence de la partie civile. C’est la raison pour laquelle le jugement a été renvoyé.

De plus, le président du conseil départemental de Saraya, Sadio Dansokho, n’a pas non plus été extrait de sa cellule. Son avocat Me Ciré Clédor Ly a fait savoir que leur requête de mise en liberté provisoire a été refusée pour “trouble à l’ordre public”.

D’autre part, Me Antoine Mbengue, défendant les intérêts des deux parlementaires, a déclaré qu’une nouvelle demande de liberté provisoire sera introduite au profit de ses clients. Le parquet ne s’y est pas opposé ; mais la décision finale revient au tribunal.

Les deux députés cités dans ce dossier sont poursuivis pour association de malfaiteurs, escroquerie, faux et usage de faux, blanchiment de capitaux, faux en écriture publique authentique. Quant au président du conseil départemental de Saraya, il a été écroué pour trafic de passeports diplomatiques entre la Présidence et les Affaires étrangères. Les poursuites à l’encontre de ces autorités ont été enclenchées après une série de plaintes à l’encontre de El Hadji Dadji Condé. Lors de son audition, il a eu à citer les parlementaires comme étant ses complices.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR