22.1 C
Dakar
mercredi, décembre 1, 2021
spot_img

Tfm secouée par une nouvelle plainte de la 2Stv : Birane Ndour, Ndiaga Ndour et un employé chez les pandores

El Hadji Ndiaye, patron de la 2Stv, a de nouveau saisi la justice sénégalaise. Une deuxième plainte contre la Télévision Futurs Médias (Tfm) a été déposée alors qu’une première est toujours en cours. Ndiaga Ndour, directeur de la Tfm, Birane Ndour, président directeur général du Groupe Futurs Médias (Gfm), et un technicien ont été auditionnés par la gendarmerie, selon emedia.

El Hadji Ndiaye, président directeur général de la 2Stv a déposé contre la Tfm une nouvelle plainte auprès du Procureur de la République de Dakar (Sénégal). « Le 18 de ce mois d’octobre 2021 à 23h35mn50s GMT, jusqu’au 19 octobre 2021 à 01H27mn GMT. La Tfm a encore frappé son coup de sabotage sur nos réseaux de diffusion lors de notre transmission en direct du Gamou de Kaolack. En effet, la Tfm a utilisé un SNG et des équipements non validés et non déclarés à EUTELSAT par des appareils puissants pour diffuser une puissance interdite, ce qui a entrainé la chute de nos fréquences de diffusion durant notre prestation sur le satellite E21B. TEM devait diffuser sur une fréquence : 11110.55/11111.82 MHz avec une puissance de 1.3MHz, mais les techniciens ont préféré volontairement aller sur une puissance de 3MHz qui, est non conforme à l’exploitation et à la diffusion satellitaire sur EUTELSAT et sur le E21B pour perturber et brouiller notre signal de transmission comme le déclare Eutelsat, dans son rapport du 18 octobre 2021 », renseigne le patron de la 2stv dans sa deuxième plainte.

La première plainte, datant du début du mois de juin, accusait déjà la Tfm de vol de fréquences. Ce qui avait valu une audition à Ndiaga Ndour et à Bouba Ndour, le directeur des programmes de la Tfm, le 2 juin dernier. « La 2Stv avait signé un contrat avec Eutelsat pour la retransmission en direct de ses programmes. Le bail a été paraphé en 2017. La Tfm, qui n’est pas liée avec Eutelsat, utilisait les fréquences de la 2Stv pour faire ses retransmissions en direct », indique une source d’emedia. En effet, le plaignant, El Hadji Ndiaye, a mis à la disposition de la gendarmerie, un rapport d’Eutelsat détaillant « la fraude et le piratage des fréquences de 2STV » depuis 2018. Les transmissions en direct de l’inauguration de l’Autoroute Ila Touba, le concert de l’artiste chanteuse Titi, le direct du récital de Coran avec Senico, le brouillage du Gamou de Shérif Mamina Aïdara et de Tafsir Abdourahmane Gaye le jour même de la Korité ont été cités comme preuves.

La Tfm et la 2Stv, deux adversaires médiatiques éternels, ont habitué l’opinion publique à des bras de fer devant les cours et tribunaux. El Hadji Ndiaye avait également intenté un procès contre l’émission « Célébrités et Religion », retransmise à l’époque sur la Tfm. Ce programme avait d’abord été diffusé par la 2Stv avant que l’animatrice Ya Awa ne soit débauchée par la Tfm.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,035SuiveursSuivre
18,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR