23.1 C
Dakar
lundi, janvier 17, 2022
spot_img

SOUPÇONS DE “CONFLITS D’INTÉRÊTS” Le Sudes/Esr accable le recteur de l’Ucad

Le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal/ Enseignement supérieur (Sudes/Esr) a demandé hier «solennellement au recteur Ahmadou Aly Mbaye de faire preuve de grandeur en démissionnant de la présidence du jury d’agrégation de sciences économiques ». A l’origine de cette position, des soupçons de conflits d’intérêts. «Le conflit d’intérêts désigne « toute situation d’interférence entre un intérêt public et des intérêts publics ou privés qui est de nature à influencer ou à paraître influencer l’exercice indépendant, impartial et objectif d’une fonction ».

Une partie de notre communauté universitaire a pu penser que le recteur Ahmadou Aly Mbaye a indûment influé sur le sort des collègues ayant échoué au dernier concours d’agrégation d’économie et un acteur majeur de l’enseignement supérieur sénégalais a presque accusé de recteur de cette université de prise illégale d’intérêts », affirme le Sudes/Esr dans une déclaration publiée hier. Selon les camarades du Dr Oumar Dia, «cela montre que la situation exceptionnelle dans laquelle nous nous trouvons, à savoir que le recteur de la première université publique sénégalaise a le double honneur de présider le jury d’agrégation de sciences économiques et de siéger dans la commission (comité consultatif général du Cames) qui examinerait les éventuels appels intentés contre les décisions de ce jury, est constitutive de conflit d’intérêts ».

Aussi, le Sudes/Esr «n’ose pas croire que le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop ait pu régler des comptes à l’international en bloquant la carrière scientifique de ceux qui relèvent de son pouvoir hiérarchique ».Cependant le Sudes /Esr «avait déjà exprimé en privé à M. le recteur de l’Ucad sa préoccupation face aux recrutements qu’il avait opérés à la Faseg et dont le Sudes /Esr et une partie de la communauté estimaient qu’ils ne respectaient pas les formes légales. Le recteur Ahmadou Aly Mbaye s’honorerait donc en renonçant à présider le jury d’agrégation de sciences économiques et à se contenter de ne siéger que là où ses fonctions administratives actuelles l’appellent ».

Pour toutes ces raisons, le Sudes/Esr « félicite les candidats sénégalais et de l’Ucad promus par les différents jurys d’agrégation et Cts du Cames » et «exprime sa compassion et ses encouragements aux recalés et se tient à leur disposition pour tout accompagnement syndical dont ils ont besoin ». Il «appelle tous les acteurs de l’université sénégalaise à la retenue et au respect mutuel » et «demande solennellement au recteur Ahmadou Aly Mbaye de faire preuve de grandeur en démissionnant de la présidence du jury d’agrégation de Sciences économiques ». Enfin, «le Sudes /Esr tient à souligner que cette demande ne préjuge nullement de la véracité des soupçons de prise illégale d’intérêts proférées contre M. le recteur de Dakar mais tire simplement la conséquence logique du fait que ces soupçons ont été rendus possibles par une situation de conflit d’intérêts qu’il est préférable d’éviter ».

Source : Libeonline

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,113SuiveursSuivre
19,000AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR