Browse Category

societe

/

Distinction : L’astéroïde numéroté (35462) 1998 DW23 porte désormais le nom de Maram Kairé.

C’est une première au Sénégal ! L’astéroïde numéroté (35462) 1998 DW23, découvert le 27 Février 1998, porte désormais le nom du très célèbre astronome Sénégalais Maram Kairé. La nouvelle est tombée ce mercredi.

L’astéroïde (35462) Maramkaire a été découvert au Centre de recherches en géodynamique et astrométrie (CERGA), à Caussols en France, par le projet scientifique européen OCA-DLR Asteroid Survey (ODAS). Et, c’est le découvreur, Alain MAURY, qui a annoncé la nouvelle à notre compatriote : « Tu honores l’astronomie, c’est normal que l’astronomie t’honore », a-t-il déclaré

Un très grand honneur pour Maram Kairé qui se voit distingué parmi ses pairs. « C’est avec un grand honneur, une reconnaissance et un enthousiasme bien particulier que j’accueille cette décision de donner mon nom à un objet du Système Solaire. Il s’agit bien plus qu’un honneur de voir sa modeste personne associée à l’histoire Système Solaire et gravée pour l’éternité dans la liste des astres qu’on a tant aimés, observés et étudiés », a-t-il indiqué.

Pape Fall (Post Afrique)

/

Souleymane Sidy Seck, fils de Cheikh Yérim Seck, accusé de viol : « J’ai entretenu des rapports sexuels consentants à plusieurs reprises avec elle »

Le fils de Cheikh Yérim Seck, Souleymane Sidy Seck a passé, hier, sa première nuit à la Maison d’arrêt et de correction de Mbour. ‘’SourceA’’ qui donne la nouvelle dans sa livraison de ce mercredi, précise que le mis en cause a assumé avoir couché avec la jeune écolière connue sous le sobriquet de Louise.

Cuisiné par les enquêteurs du Commissariat de Saly, lors de l’enquête préliminaire, le fils du célèbre chroniqueur de la Tfm a lâché des missiles sur procès-verbal. Selon lui, il entretenait une relation amoureuse avec Louise. « J’ai entretenu des rapports sexuels consentants à plusieurs reprises avec elle », a-t-il avoué, non sans révéler que Louise était sa petite-amie.

Entendue par les éléments du commissaire Aïssatou Ka, rapportent nos confrères, la victime a démenti formellement le mis en cause. Selon Louise, elle n’a jamais entretenu de relation amoureuse consentante avec Souleymane Sidy Seck. La mineure a précisé aux enquêteurs que ce dernier n’était qu’un camarade d’école et elle était allée au domicile du fils de Cheikh Yérim Seck pour réviser ses leçons.

Pape Fall (Post Afrique)