23.1 C
Dakar
jeudi, décembre 2, 2021
spot_img

Session du Conseil Supérieur de la Magistrature : Le bon casting du Garde des Sceaux

 La session du  conseil supérieur tant attendue par les magistrats, s’est tenue hier au palais de la République.  Entre remplacements de magistrats décédés, affectés ou qui étaient détachés, un chamboulement a eu lieu dans la corporation  des magistrats. Si du temps s’est écoulé entre la tenue de la dernière session et celle du 22 novembre 2021, on peut retenir qu’avec cette session, les propositions du Garde des Sceaux sont très bonnes pour le fonctionnement  du service public de la justice.

 Le procureur serigne Bassirou Guèye qui a fait plus de 8 ans à la tête du parquet de Dakar est remplacé par Amady Diouf. Le tout nouveau procureur de Dakar exerçait la fonction de président de chambre à la Cour d’Appel de Dakar. N’eut été l’importance du parquet de Dakar, on dirait de sa nomination qu’il s’agit d’une rétrogradation. Mais  compte tenu de la place  du parquet de Dakar dans la justice, Amady qui a fait 30 ans de carrière, ne se plaint pas.  Le nouveau procureur de Dakar est plus ancien dans la magistrature que son prédécesseur serigne Bassirou. Amady Diouf qui fut procureur de Kolda, a servi à divers niveau du service public de la justice. Il a la réputation d’un bon magistrat qui sera jugé  à l’épreuve de  son passage au poste de chef de parquet de la capitale Sénégalaise. L’autre importante nomination concerne le poste de doyen des juges. Samba Sall qui est décédé en avril dernier, est remplacé par Omar Maham Diallo. Natif de Thilogne, le successeur du défunt doyen des juges était en poste à la Cour d’Appel de Ziguinchor. Il est réputé intègre et très ouvert par ses collègues et ceux qui ont eu l’occasion de le connaître. Lansana Diabé qui devient premier  avocat général près la Cour suprême, cède son poste de procureur général près la Cour d’appel de Dakar à Ousmane Diagne, qui était depuis son remplacement, en poste à la Cour suprême. Lors de ce conseil, les magistrats décédés dont :   

Ndiamé Gaye, juge à la Cour d’appel de Thiès, Koliba Dansokho, qui fut de toutes les campagnes de lutte pour une justice indépendante et qui servait au moment de son retour à Dieu, à la Cour d’appel de Ziguinchor en tant que président de Chambre ainsi que Massamba Sène qui est décédé au courant ce ce mois de novembre, ont été remplacés. Des magistrats chevronnés comme les procureurs Mamadou Diop, Augustin Yakaar Faye….qui étaient en détachement dans l’administration, font leur retour dans la justice. Mamadou Diop  devient procureur prés du tribunal de grande instance de Mbour  tandus qu’ Augustin est affecté comme juge au tribunal de grande instance hors classe de Dakar.  En tout cas avec la tenue de cette session,  des dossiers qui dormaient dans les tiroirs à cause du non remplacement des magistrats qui  les avaient en charge, vont pouvoir avancer. L’autre grand enseignement qu’on  peut tirer de ce conseil, c’est la clairvoyance du Garde des Sceaux dont les propositions sont acceptées  par la quasi-totalité des magistrats.   Dans le souci d’un bon fonctionnement du service public de la justice, Me Malick Sall a fait de bonnes propositions. Le changement intervenu à la tête du parquet de Dakar est une bonne chose pour la justice. Car un procureur qui fait 8 ans au parquet de Dakar, finit par s’exposer. Pour le poste de doyen des juges, il est très difficile de rencontrer un magistrat qui n’acquiesce pas  le choix porté sur Omar Maham Diallo. Idem pour le retour d’Ousmane Diagne. Toujours avec Me Malick Sall, on nous apprend qu’il a déjà posé d’importants actes  pour la modernisation de la justice et est entrain de poursuivre ses efforts pour une justice forte, plus proche des justiciables.   

Nd Cisse

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,038SuiveursSuivre
18,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR