///

Sénégal: appel au calme après un accident à Kaolack

2 mins read

Au lendemain de l’accident qui a fait quatre morts à Kaolack, dans le centre du Sénégal, les professionnels des transports du Mali et du Sénégal se mobilisent pour ramener le calme parmi la population et les chauffeurs.PUBLICITÉ

Au Sénégal, le secrétaire national de l’Union des routiers dénonce les représailles de la population sénégalaise contre les chauffeurs maliens après l’accident de Kaolack. Gora Khouma, joint par Abdoulaye Diallo Iallo, de la rédaction Fulfulde de RFI :

« Ce qui s’est passé à Kaolack est vraiment regrettable. Je le condamne. Faisons attention. Évitez d’attaquer les Maliens. Cela veut dire quoi ? Cela veut dire aggraver la situation. Puisqu’il y a des Sénégalais qui sont ici, il y a des Sénégalais qui sont au Mali. Faisons tout pour qu’on reste unis. En tout cas, moi, en tant que secrétaire national, j’en appelle encore aux Sénégalais de rester calmes. »

De son côté, le syndicat malien des conducteurs s’engage à sensibiliser ses chauffeurs et demande aux syndicats sénégalais de faire de même. Son porte-parole, Souleymane Koumare est joint par Sory Ibrahima de la rédaction Mendenkan de RFI :

« Je voudrais dire aux chauffeurs maliens qui sont ici, avec toute la population malienne, de ne pas saccager les camions sénégalais ou autres. Je demande aussi aux syndicats sénégalais qu’ils essayent de multiplier leurs conversations avec les ministres ou autres, pour déjà trouver une solution pour apaiser. L’accident, c’est l’accident. On ne peut pas dire qu’un camion a fait un accident et qu’il faut donc saccager tous les camions. »

Les autorités maliennes et sénégalaises se sont engagées à faire toute la lumière sur ces incidents.

  • Source : RFI

Previous Story

Mantes-la-Jolie : les racketteurs du marché du Val-Fourré seront bientôt jugés

Next Story

Mercato – Real Madrid : Ancelotti se place pour un crack de Ligue 1 !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.