22.1 C
Dakar
mardi, novembre 30, 2021
spot_img

Réforme des véhicules de l’administration : Les ministres roulent en « V8 » à vil prix

Les véhicules « V8 » cédés aux ministres à 5 millions.

Le président de la République, Macky Sall avait pris la ferme décision de limiter, sinon de freiner l’achat de véhicules de service pour les agents de l’administration publique. Une décision qui a été fortement appréciée par les populations. Mais cela avait d’autres intentions car les voitures « V8 » qui ont été affectées aux ministres de la république seraient cédées à ces derniers à hauteurs de cinq (5) millions de francs Cfa.

Les ministres de la République devront débourser la somme de cinq (5) millions de francs Cfa pour être les légitimes propriétaires des voitures que l’État leur avait affectées. Ces voitures de fonction avaient été payées entre 80 et 100 millions avec l’argent de contribuable.

On se rappelle que le président de la République avait initié une réforme dans le processus de rationalisation des dépenses publiques. Au cours de son premier mandat, les dépenses incluant l’entretien et l’acquisition de véhicules avaient atteint la faramineuse somme de 119 milliards de francs CFA. A l’époque, le Gouvernement avait révélé avoir réalisé des économies à hauteur de 22,7 milliards de FCFA sur la gestion des véhicules.

La cession de ces « V8 » aux ministres de la République à cinq (5) millions de francs Cfa pourrait mal passer auprès des populations, dans le mesure où ces pontes de la République, en dehors de leurs émoluments et avantages se tapent le luxe d’acheter ces bagnoles à un prix dérisoire sur le dos du contribuable. Sans compter que certains agents de l’État avaient déjà eu à fustiger des traitements de faveur réservés à certains corps de l’administration, notamment les hommes politiques, au grand dam des populations qui ne comprendront pas cela. Il faut aussi souligner qu’outre les ministres, les directeurs généraux, les directeurs nationaux, les directeurs de Cabinet, les secrétaires généraux et autres hauts cadres de l’administration, bénéficient tous des indemnités pour l’acquisition et l’entretien de leurs voitures personnelles. Une affaire qui risque de faire grincer les dents auprès de l’opinion.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,035SuiveursSuivre
18,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR