/

Propagation de la pandémie à coronavirus au Sénégal, laTabaski en bouc émissaire!

2 mins read

Lors de la première vague de la pandémie,l’on avait noté l’érection d’un sursaut national en vue d’éradiquer l’épidémie .Tous les segments de la société ont compris et accepté la nécessité d’une union sacrée pour une éventuelle victoire dans une guerre qui nous opposait à un virus ravageur. Différents observateurs avaient salué ce sursaut national.Ce qui nous a valu des succès dans une certaine mesure. Cela rappelle le slogan » unis, nous vaincrons ». Aujourd’hui nous nous sommes totalement éloignés de cette union.La confiance est rompue.Ala place c’est un coronavirus qui en bon opportuniste, profite de nos faiblesses pour imposer sa loi en installant angoisse et désolation dans nos familles. En l’absence d’un leader a même d’aider à réorganiser la résistance, nous enregistrons fatalement un nombre de décès de plus en plus élevé. Le niveau institutionnel semble dépassé; et se bat sur un autre front ( pour sa propre survie) relatif à des supposées malversations dans la gestion des deniers publics( Corona business). Le brave peuple sénégalais est abandonné à lui même . Qui pour sauver le Sénégal ? Faut il lancer un appel à candidature pour trouver ce sauveur ? Aujourd’hui les autorités politiques en mal d’argument recentrent leur argument sur les mouvements de population liés à la Tabaski . Argument de surface qui cherche à disculper l’impact négatif des prétendues tournées économiques de Macky Sall , de l’absence d’une stratégie adaptée et de la malgouvernance du secteur de la santé. Il est bon de rappeler qu’une guerre ne se gagne qu’avec un Général ayant du charisme, ayant la confiance de ses hommes, capable d’exercer son autorité . Ce qui n’est pas le cas au Sénégal pour le moment.

Abdou Sané ancien député Militant pastef Ziguinchor Téléphone+221701059618 Email abdousanegnanthio@gmail.com

Previous Story

Nouvelles Révélations de Sonko sur les inscriptions Listes Electorales

Next Story

DÉLIVRANCE DE CERTIFICATS DE RÉSIDENCE / Pastef-Dakar attaque Alioune Ndoye

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.