26.1 C
Dakar
samedi, juillet 2, 2022
spot_img

PRISON DE KAOLACK : Le Frapp exige la lumière sur «trois morts suspectes »

Selon le Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp), les détenus de la prison de Kaolack seraient en grève de la faim depuis hier Le Frapp a informé aujourd’hui que les détenus de la maison d’arrêt de Kaolack sont en grève de la faim depuis lundi «à cause des conditions de détention ». En effet, «les minutes d’appel téléphonique coûtent trop cher. De plus, les détenus trouvent suspecte la mort de trois de leurs codétenus dont l’un a succombé à ses blessures parce que tabassé avant d’être mis sous mandat de dépôt »,

révèlent Guy Marius Sagna et Cie qui précisent que les détenus ont ainsi décrété une grève de la faim de 72 heures. «Depuis le démarrage de cette grève de la faim, trois détenus ont été mis en isolement », fustige le Frapp qui alerte «sur les conditions de détention et les violences que certains agents des forces de défense et de sécurité exercent sur les citoyens ». Le Frapp promet d’apporter de plus amples informations «sur cette grève de la faim en cours à la prison de Kaolack », témoigne son soutien aux détenus du Sénégal et «demande que les conditions de détention soient améliorées à la prison de Kaolack comme dans les autres 36 établissements pénitentiaires du Sénégal ».

Postafrique.com avec Libeonline

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR