//

Prêtre tué en Vendée : l’exécutif pris pour cible par la droite et l’extrême droite

1 min read

Les tweets ont fusé dans les minutes qui ont suivi le drame. À huit mois de la présidentielle de 2022, les polémiques politiques ont été immédiates après la mort du père Olivier Maire, tué lundi 9 août à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée). « Cascade de défaillances », « faillite », « épouvantable échec » de l’État… le feu nourri est venu de l’extrême droite et de la droite.

Source : Leparisien

Previous Story

Mercato AS Roma : Mourinho s’intéresse à Abraham et Isak

Next Story

Ligue 1: Mohamed Bayo, l’international guinéen fer de lance de Clermont Foot 63

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.