25.5 C
Dakar
dimanche, octobre 2, 2022
spot_img

Pluies diluviennes: Antoine Diome rassure et compatit

Kounoune, Sangalkam, Zone de Captage. Antoine Diome et ses équipes se sont déployés sur le terrain, ce dimanche, pour mesurer les conséquences des pluies de ce week-end et donner des assurances aux populations.

Après les fortes pluies enregistrées, ce week-end, le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome, s’est déplacé sur le terrain pour constater les dégâts et réaffirmer la détermination de l’État à soulager les populations.  “Si on s’en tient aux prévisions météorologiques,  il y aura encore des pluies fortes. Il faudra là aussi être présents pour faire ce qu’il faut afin de soulager les populations concernées. L’état sera toujours à leur côté pour apporter le soutien qu’il faut”, a-t-il observé.

Ce déplacement a été pour le ministre l’occasion pour le ministre de renouveler les condoléances de l’État alors que trois pertes humaines sont à déplorer après les précipitations enregistrées ce week-end : “Nous sommes venus pour présenter les condoléances de l’Etat à l’endroit des familles suite aux fortes pluies ayant entraîné des pertes en vies humaines. Nous vivons des périodes de pluies exceptionnelles déjà annoncées. Cela a entraîné des conséquences également sur leur quotidien et nous leur témoignons ici au nom de son excellence le président Sall toute la solidarité du gouvernement. Vous savez que la perte d’une vie est toujours douloureuse et surtout lorsqu’elle intervient dans des circonstances particulières que sont ces phénomènes de catastrophes naturelles. C’est pourquoi en son nom mais au nom du gouvernement, nous nous inclinons devant les mémoires des disparus mais également nous réitérons nos condoléances ici”.

Durant son périple qui l’a mené à Kounoune, puis Sangalkam et enfin à la  zone de captage, le ministre de l’Intérieur a évalué les opérations d’évacuation : “ Partout le constat est le même. Il y a eu d’importantes quantités d’eau qui sont tombées ces derniers jours et  dans une période très courte. Ce qui fait que même s’il y a des ouvrages d’assainissement qui ont été réalisés pour l’évacuation des eaux, les prévisions décennales sur la base desquelles ils ont été dimensionnés, il faut un temps pour évacuer ces eaux là.

D’où l’appel à chaque fois qu’il pleut il faut attendre un peu pour que les eaux soient évacuées. Et après la pluie,il y a des endroits où il y aura nécessité de pomper ou d’évacuer par hydrocureurs. Je félicite tous les services qui se sont mobilisés de façon extraordinaire pour évacuer les eaux et accompagner les populations sinistrées”.

Seneweb

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,506SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR