//

Pléthore de candidats aux locales / Entre les farceurs, les profiteurs et les bons profils

6 mins read

 Par Ndiogou CISSE

Le dimanche 23 janvier 2022, les populations se rendront aux urnes pour élire leurs conseillers municipaux et départementaux. Entre des candidats farceurs, des profiteurs et de bons profils, les électeurs sauront se faire respecter.

 A quelques  mois d’une élection cruciale pour les populations, on assiste a une ribambelle d’ambitions pour devenir maire ou président de conseil départemental. Mais si rien n’empêche les prétendants a afficher leurs ambitions, force est de reconnaître que parmi ceux qui veulent se faire élire, d’aucuns sont des farceurs ou des profiteurs à côté de patriotes engagés pour la cause des populations. Etre maire, c’est être le    

représentant de l’Etat et de sa commune vis-à-vis des institutions territoriales locales. A ce titre, le maire assume de très nombreuses fonctions dans des

domaines variés et  spécifiques tels : urbanisme, social, environnement, économie… Il n’est point besoin d’être un politicien de métier pour être un bon maire. Il doit être à la fois un chef d’entreprise qui produit du service public, lequel doit être de qualité et cependant économe des deniers publics, mais aussi gérant d’une population qui est toute à la fois son client-administré et son patron électoral.  Si  au niveau de certains états- major politiques, les gens se bousculent pour être désignés candidats,  il ne faut surtout pas perdre de vue que les populations, qui n’accepterons pas d’être dirigés par n’importe qui, se feront respecter le moment venu en votant pour un tel et en refusant de le faire pour un autre. Pour les maires sortants qui veulent rempiler,  ils sont jugés sur leurs résultats. Il est vrai qu’un bilan ne ment pas et qu’un maire sortant ayant un bon bilan, a de grandes chances de l’emporter. Si à Dakar, nous n’avons pas encore exploité nos bases de données sur le bilan des édiles, à l’intérieur du pays, des localités comme Sandiara, Latmingué Gnith, Ross Béthio, Ndiob, Fass Thiékène etc…ont beaucoup évolué sous la direction de leurs équipes municipales sortantes. Il ya aussi le fait que les 

électeurs qui ont acquis de la maturité politique, vont porter leurs choix sur des gens qui peuvent envisager des interactions entre leurs décisions et les conséquences des changements induits pour la vie des habitants et activités, au lieu où s’appliqueront ces décisions. Et cela aussi bien en termes d’équipements matériels, qu’en termes de lien social et d’environnement. Dans d’autres localités comme  Thies  où Habib Niang-félicité par le président, Macky Sall lors de sa tournée, draine des milliers de femmes, de jeunes et des vieux qui sont derrière lui, il a le meilleur profil pour occuper le fauteuil de maire de Thies Nord. Dans cette partie de la cité du rail, Habib y est déjà maire de fait avec ses nombreuses actions en faveur des populations dans les centres de santé, les écoles, la lutte contre les inondations, les prises en charge médicales, les financements de groupements de femmes, la formation des jeunes, les accompagnements aux étudiants, charretiers, lutteurs, conducteurs de jakaarta etc…  Un bon maire n’est pas celui qui affiche de bons sentiments et de belles idées, mais celui qui est en mesure de faire le bon constat pour apporter les bonnes solutions.

Etre au service de ses semblables

Si certains  

candidats sont vus comme  faisant d’avantage figure de faire valoir qu’autre chose, c’est parce que la fonction requiert des aptitudes.  

Voilà pourquoi dans cette course pour  être maire ou président de conseiller départemental, chaque citoyen doit savoir faire la différence entre un tricheur et un inconséquent. Il est temps  que la demande de transparence se traduise en lois et en règlements. Plutôt que d’exalter la pureté, les électeurs devront valoriser par les urnes, les rares politiciens qui ont du courage et une vision.

ll en faudra plus pour effacer l’image d’élus inconséquents avec l’argent public et qui, attrapés sur le fait, avancent des explications abracadabrantesques.

Previous Story

Opérations gratuites de la cataracte pour 200 malades

Next Story

EURO 2020 : L’ANGLETERRE VA RENDRE HOMMAGE À ERIKSEN AVANT LA DEMI-FINALE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.