/

Pfizer et Astrazeneca, c’est kif-kif

2 mins read

Une étude britannique vient chambouler la donne concernant l’efficacité du vaccin Pfizer/BioNtech comparé à Astrazeneca. Selon l’Agence France presse (AFP) qui donne l’information, les chercheurs de l’université d’Oxford, qui a codéveloppé l’un des deux sérums, ont examiné entre décembre 2020 et août 2021 des prélèvements effectués sur plus de 700.000 participants. Et cette analyse a révélé que, pour les infections à charge virale élevée, un individu ayant reçu sa deuxième dose de vaccin Pfizer un mois auparavant était 90% plus protégé contre le variant Delta qu’une personne non vaccinée. Mais, précise-telle, ce chiffre tombe à 85% après deux mois, puis à 78% après trois mois. Toujours d’après l’étude, les personnes ayant reçu les deux injections du vaccin AstraZeneca sont protégées à 67% après un mois, 65% après deux mois et 61% après trois mois. Et qu’après quatre à cinq mois, le niveau de protection offert par les deux vaccins devient similaire, selon l’étude qui n’a pas encore été validée par des pairs. Ce qui vient chambouler toutes les hypothèses faisant état d’une meilleure protection de Pfizer comparé à Astrazeneca. L’étude a tout de même insisté sur le fait que malgré ces baisses légères de protection ; l’efficacité globale (des deux vaccins) reste très élevée.

Source : Las

Previous Story

Le Port distribue des cadeaux

Next Story

Le génie sénégalais loué

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.