photo parc national de la langue de barbarie 36284 xl 1
/

Parc des oiseaux du Djoudj au Sénégal, troisième réserve ornithologique au monde

1 min read

Le parc national des oiseaux du Djoudj, situé à une soixantaine de kilomètres au nord de Saint-Louis du Sénégal, dans le Delta du fleuve du Sénégal, est un paradis des oiseaux migrateurs, et la troisième réserve ornithologique du monde.

Créé en 1971, agrandi en 1975, le parc a été classé en 1980 « zone humide d’importance internationale » par la Convention de Ramsar1, puis inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco en 19812.

Le nombre d’oiseaux migrateurs est estimé à quelque trois millions, répartis en 350 espèces, en particulier le flamant rose, le pélican blanc (Pelecanus onocrotalus), quatre espèces d’aigrettes, l’oie de Gambie et le héron cendré. Les canards sont nombreux (souchets, pilets, sarcelles, etc.). On peut aussi observer de grands cormorans, des martins-pêcheurs ou des balbuzards.

Varans et pythons se dissimulent parfois dans les herbes, ainsi que de petits crocodiles. En ce qui concerne les mammifères, il s’agit surtout de vaches, de singes rouges (patas) et de phacochères, mais hyènes, chats de Libye, servals et gazelles dorcas vivent aussi dans le parc.

Source: Wikipédia

Previous Story

Mbarick Fall (Battling Siki), un héros mondial mort assassiné

Next Story

Paul KAGAME

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.