Ousmane William MBAYE

2 mins read

Né à Paris en 1952, Ousmane William Mbaye se forme au Conservatoire Libre du Cinéma Français et au département Cinéma de l’Université de Paris VIII Vincennes, où il s’initie à tous les métiers du cinéma avant de rentrer au Sénégal et de passer à la réalisation.

Son premier court métrage, L’enfant de Ngatch, un film engagé, remporte le TANIT de bronze aux journées Cinématographiques de Carthage 1979 et une Mention au FESPACO. Bien avant l’heure, le travail d’Ousmane William Mbaye commence à entremêler fiction et documentaire, à travers ses courts métrages Pain SecDakar ClandoFresqueDial-Diali, tous récompensés dans les festivals. À partir de 2004, Ousmane William Mbaye réalise des portraits de personnages marquants de la culture sénégalaise : Xalima la plume, un portrait du musicien Seydina Insa Wade, prince de la folk sénégalaise ; Fer et Verre un portrait de la plasticienne Germaine Anta Guaye, maître du suwer contemporain et Mère-Bi, le portrait d’Annette Mbaye d’Erneville, sa propre mère, qui fut la première journaliste sénégalaise.William Mbaye fut également l’assistant d’Ousmane Sembene sur Ceddo, et a collaboré avec ses amis Samba Felix Ndiaye , S.Pierre Yameogo, Amet Diallo, Ben Diogaye Beye, Laurence Attali…Coordinateur des Rencontres Cinématographiques de Dakar (RECIDAK) pendant 7 ans, il a créé en 2007 un ciné club , « le Cinéma de nuit », où le public dakarois vient en nombre découvrir et débattre du cinéma africain.

Source: Etonnants voyageurs

Previous Story

Khadjou SAMBE

Next Story

80 civils périssent dans une attaque en Ethiopie

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.