29.1 C
Dakar
lundi, juin 27, 2022
spot_img

Nigeria : des djihadistes ont kidnappé 20 enfants et tué 2 personnes dans un village, selon des habitants

Des djihadistes liés au groupe Etat Islamique ont pillé le village de Piyemi, jeudi, au Nigeria. 20 enfants ont été kidnappés et deux villageois sont morts, selon des habitants.

La pression djihadiste se fait toujours plus forte au Nigeria. Des membres de l’État Islamique ont tué deux personnes et ont enlevé 20 enfants, jeudi, dans l’État de Borno, épicentre de l’insurrection islamiste dans le pays, a appris l’AFP auprès d’un responsable local et d’habitants de la région.

Selon ces sources, des combattants du groupe État islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) ont envahi le village de Piyemi jeudi soir, non loin de Chibok, tuant deux hommes et kidnappant 20 enfants, dont treize jeunes filles.

13 filles et 7 garçons de 12 à 15 ans enlevés

D’après un site d’information locale, les insurgés islamistes ont attaqué le village de Piyemi jeudi après-midi. Ils ont tiré à vue sur les civils, majoritairement chrétiens dans la région, et ont commencé à incendier des habitations, forçant la population à fuir, avant de piller les vivres du village. D’après l’AFP, les combattants de l’Iswap portaient des uniformes semblables à ceux de l’armée nigériane.

« Ils ont abattu deux personnes et se sont emparés de 13 filles et de 7 garçons, âgés de 12 à 15 ans », a témoigné un des villageois auprès de l’AFP, Samson Bulus. Les assaillants, venus de la forêt proche de Sambisa « ont embarqué les 20 enfants dans un camion et les ont conduits dans la forêt », a précisé un autre habitant, Silas John.

Un responsable communautaire de la zone de Chibok, Ayuba Alamson, a confirmé ces informations. « Il s’agit de la troisième attaque ces derniers jours, qui met encore davantage en lumière les menaces qui planent sur les habitants des villages autour de Chibok », dans le nord-est du Nigeria, a-t-il souligné.

40 000 morts et deux millions de personnes déplacées

Les habitants de Piyemi qui avaient fui leur village lors de l’arrivée des djihadistes y sont retournés vendredi, après avoir passé la nuit à l’extérieur. Une église a notamment été brûlée, selon un autre habitant, qui a requis l’anonymat.

Postafrique.com (avec leparisien)

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,368SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR