//

Ndongo Diop de Pastef Diourbel sous contrôle judiciaire

1 min read

Le Mouvement pour la Défense de la Démocratie (M2D) a obtenu gain de cause. Il n’y a plus de manifestants arrêtés lors des évènements de mars en prison. Vendredi dernier, jour de la reprise des rassemblements par le M2D, trois militants de Pastef de Diourbel (Moussa Guèye, Galass Guèye et Ablaye Fall Baye Fall) étaient libérés par la justice. L’information a été donnée en plein rassemblement. Le seul responsable de Pastef de Diourbel, qui était en détention à la maison d’arrêt et de correction, a été placé sous contrôle judiciaire. Ainsi, le juge d’instruction du tribunal de Diourbel a ordonné la levée du mandat de dépôt de Ndongo Diop. Le responsable de Pastef était inculpé pour manœuvre et actes de nature à compromettre la sécurité ou à occasionner des troubles politiques graves, participation à un rassemblement illicite, provocation à des crimes et délits suivis d’effets, apologie de crime etc…

Source : Las

Previous Story

Zone de captage, fumoir de chanvre indien

Next Story

GMS choqué par la présence de nervis aux cotés des forces de défense…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.