28.5 C
Dakar
jeudi, août 11, 2022
spot_img

MINISTÈRE DU COMMERCE: Grève générale des syndicalistes à compter du mardi 19 au jeudi 21 juillet 2022

Après l’écoulement de la durée légale de son préavis de grève, le Syndicat National des Agents de l’Administration du Commerce (SYNACOM), annonce qu’une grève générale sera observée au ministère du Commerce et des PME à compter du mardi 19 au jeudi 21 juillet 2022.
 
Dans un communiqué, les syndicalistes informent que durant cette période, il sera noté « la suspension de toutes les activités d’enquêtes, de contrôles et de surveillance du marché, la suspension de l’ensemble des opérations de délivrance de documents administratifs tels que : la déclaration d’importation de produits alimentaires (DIPA), les autorisations FRA, les certificats de qualité, les bordereaux de vérification et de conditionnement, les autorisations d’importation d’instruments de mesure, les certificats de conformité, les licences d’exportation de ferraille, les cartes « commerçant », les cartes « import-export », les agréments de locaux pour les activités portuaires,.. ».
 
Non sans oublier le « boycott » de toutes les activités de négociations commerciales internationales. Ils reconnaissent que cette situation aura de « lourdes conséquences » sur l’économie sénégalaise tant dans l’approvisionnement correct et régulier du marché que dans la régulation des filières clés de notre pays; d’où la dégradation du pouvoir d’achat des consommateurs dans un contexte de conjoncture internationale défavorable.
 
Le SYNACOM déplore le « manque de considération » qui frise le mépris de la part du Gouvernement à l’endroit de l’ensemble des Cadres du commerce et autres agents du Département. Ainsi, il exige de l’Etat la satisfaction, « sans délai, de la plateforme revendicative ».
 
Celle-ci est structurée autour des points suivants : l’alignement de la rémunération des Commissaires aux Enquêtes économiques et des Contrôleurs du contrôle économique à l’aune des autres sortants de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) ainsi que la revalorisation salariale des autres agents du Département; le recrutement dans la fonction publique des agents temporaires (chauffeurs, agents administratifs, agents contractuels) du Département; la dotation suffisante de moyens logistiques pour une poursuite correcte des missions dédiées; la rénovation de l’ensemble des services régionaux et départementaux du commerce.

avec pressafrik

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,430SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR