//

Mimi Touré pour un institut continental de production de vaccins

1 min read

L’Afrique ne doit pas attendre des autres continents pour résoudre ses problèmes de santé, selon Aminata Touré qui pense que le continent dispose d’assez de ressources humaines. Elle rappelle que c’est tout le sens de l’initiative de Bamako. Selon l’ancienne Première ministre, la pandémie à coronavirus a montré que chaque pays essaie de sauver sa population avant de penser à une solidarité. C’est la raison pour laquelle, dit-elle, l’Afrique doit se prendre en charge, a-t-elle dit à l’émission «Grand jury» de la Rfm. Aminata Touré invite l’Union africaine à prendre en charge la problématique de l’autonomie du continent en matière de santé, parce qu’aucun pays africain ne pourra produire son vaccin seul. Il est temps, à ses yeux, qu’on mette nos intelligences ensemble pour fonder un institut continental de production de vaccins pour les maladies du continent. Aminata Touré trouve que ce serait une fierté pour l’Union africaine d’avoir un vaccin africain.

Source : Las

Previous Story

Historique des découvertes de pétrole au Sénégal

Next Story

Pancarte antisémite dans une manifestation anti-pass sanitaire : la jeune femme interpellée

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.