//

Mic mac au tour de la caution et du montant

2 mins read
Sitôt la date des élections départementales et communales arrêtée par un décret présidentiel pour le 23 janvier prochain, la caution pour la participation à ce scrutin ainsi son montant font l’objet d’informations contradictoires entre une partie de la presse et le ministère de l’Intérieur. Lequel a tenu hier, dimanche, à nier la véracité de toute information ayant trait à la caution aux locales de janvier 2022 de même que son montant avancé de 10 millions.
 
Le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, par la voix de son responsable de la communication, a en effet démenti l’information qui circulait dans certains médias et faisant état de la fixation du montant de la caution pour les élections locales de 2022 à 10 millions de francs Cfa.

Dans une note relayée par la presse gouvernementale, Maham Ka du ministère de l’Intérieur déclarera : « J’ai noté, depuis un moment, la circulation d’informations faisant état d’un supposé communiqué du Ministère de l’Intérieur relatif à la fixation du montant de la caution des prochaines élections ».

Et de préciser que « cette information est totalement fausse ». Parlà, le responsable de la communication du ministère en question réfutait toute allégation informant les candidats aux mairies, conseils départementaux et autres futurs postes d’élus locaux sur une prétendue fixation de la caution en question.

Et Maham Ka d’indiquer dans la foulée qu’à cet effet, « le moment opportun, ce sont les canaux de communication officiels du Ministère, dont celui-ci, qui seront utilisés». Pour rappel, ce vendredi, il a été relayé dans certains organes de presse surtout ceux en ligne que le montant de la caution pour les élections locales du 23 janvier 2022 s’élevait à 10 millions de FCFA.
Source : Sudonline
Previous Story

Elections au Sénégal / Exit le parrainage, place aux grands électeurs

Next Story

COVID-19 1 décès enregistré

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.