27.1 C
Dakar
lundi, mai 16, 2022
spot_img

Meurtre de Ndongo Gueye: Tout mène à Bass Thiam

L’étau se resserre de plus en plus autour de Bassirou Thiam, appelé Bass Thiam. Beaucoup d’éléments recueillis par les limiers l’accablent depuis le début des investigations.

Les minutes du crime

Du sang a été trouvé à son domicile par la police scientifique alors qu’il tentait le faire disparaître en vain. Interpellé sur cette trouvaille, il a confié aux policiers qu’il s’agit de sang de mouton qu’il a égorgé il y a quelques jours.

D’après L’Observateur, lorsque le bijoutier s’est rendu chez Bass Thiam, pour lui réclamer son argent, les deux hommes ont eu une altercation. C’est ainsi que Bass lui a aspergé un gaz asphyxiant avant de l’étrangler à mort.

Constatant que du sang sortait ensuite des narines du défunt, Ndongo Guèye, Bass Thiam le coton à l’intérieur d’un oreiller afin de boucher les narines de la victime.

Son forfait commis, il enroule le corps dans un drap et l’enferme dans sa chambre, après avoir pris le soin de récupérer le téléphone portable du défunt bijoutier.

Il se rend, ensuite, au marché de Thiaroye où il a acheté des sacs en plastique avant d’aller jeter le portable à la plage de Malibu.

Revenu chez lui, il s’enferme dans sa chambre, enroule le défunt dans les sachets en plastique. Il patiente jusqu’à la nuit pour transporter le corps de Ndongo Guèye dans le véhicule de ce dernier, qu’il avait garé devant sa maison.

La tentative de faire disparaître le corps

Malgré ses piètres qualités de conducteur, Bass Thiam a pris le risque de prendre le volant de la Toyota Yaris de sa victime présumée afin de se débarrasser définitivement du corps, qui devenait encombrant chez lui. C’est en chemin qu’il entre en collision avec une autre voiture et ne s’arrête pas pour autant, obligeant le chauffeur à s’engager dans une course poursuite. Sans doute meilleur conducteur que Bass Thiam, il va le rattraper. Celui-ci se gare et prend la poudre d’escampette, laissant la clé de contact de la voiture sur place. Son vis-à-vis, dans une colère noire, s’empare de la clé, démonte la batterie et rentre à son domicile.

Plus tard, ayant entendu la découverte macabre d’un corps dans un véhicule dont la description correspond à celle qui avait heurté le sien, le monsieur se rend à la police et fait une déposition. Il donne une description du chauffard à la capuche qui a pris la fuite. Ce dernier est dès lors identifié comme étant Bass Thiam. La même capuche sera trouvé chez Bass Thiam ainsi que le drap maculé de sang et l’oreiller troué pour récupérer du coton.

Le mis en cause, Bass Thiam, nie encore les faits tandis que toutes les preuves mènent à lui. Le téléphone du défunt et le sien ont tous été localisés au marché Thiaroye ; là où les sachets ont été achetés. D’ailleurs, le vendeur a été retrouvé et auditionné.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,310SuiveursSuivre
19,600AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR