///

Meurtre de la joggeuse de Bouloc : un témoin capital aux souvenirs fragiles

1 min read

Le chauffeur-livreur qui avait permis en 2011 d’établir un portrait-robot du présumé meurtrier de Patricia Bouchon a été entendu ce mardi par la cour d’assises du Tarn, qui juge en appel Laurent Dejean. Dix ans après les faits, l’homme a oublié certains détails livrés mais a maintenu ses déclarations.

Source : Leparisien

Previous Story

Euro 2021 : après l’élimination de l’Allemagne, il n’y a plus de représentants du groupe « de la mort » en quart

Next Story

Fraude au permis de conduire : les époux Lagardère attaqués en justice par leur ancien garde du corps

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.