27.5 C
Dakar
lundi, juin 27, 2022
spot_img

Me El Hadji Diouf crache son venin sur Ousmane Sonko: Il est un “violeur”

Les acteurs politiques et de la société civile se seraient donnés le mot. Cette semaine est spécialement riche en conférences et points de presse au Sénégal. Après la sortie d’Ousmane Sonko et de ses pairs, Me El Hadji Diouf tient également une rencontre avec la presse, ce mercredi. Le bâtonnier demande à ce que le leader du Pastef / Les Patriotes, Ousmane Sonko soit mis aux arrêts. D’après lui, c’est la punition la plus juste vu que celui-ci a violé la loi.

L’avocat de la jeune femme, Adji Sarr – qui a accusé Ousmane Sonko de viol -, a une fois de plus fait part de tout le mal qu’il pense de Sonko. Selon Me El Hadji Diouf, la justice doit prendre ses responsabilités et emprisonner le nouveau maire de Ziguinchor. A l’en croire, ce dernier ne signe plus le “registre des contrôles judiciaires” alors qu’il doit s’y atteler chaque “quinze (15) jours”. À cet effet, c’est un “violeur de dame justice”, “la dame la plus élégante du Sénégal”, dénonce l’avocat.

Me El Hadji Diouf pense que l’opposant Ousmane Sonko ne devait même pas bénéficier de la liberté sous contrôle judiciaire car le viol est criminalisé au Sénégal. À ce propos, il cite en exemple le fils du célèbre journaliste, Cheikh Yérim Seck, qui se trouve en ce moment en prison.

Me El Hadji Diouf ne s’arrête pas là. Il considère qu’Ousmane Sonko est un manipulateur. Il est pire que certains politiques, extrémistes dans leurs doctrines. “Sonko est un faux ‘Ibadou’. Au lieu de se tenir à la lecture du Coran et aux prières, il court derrière les femmes. Ce qu’il montre publiquement est différent de la réalité qu’il vit. Il est pire que Marine Le Pen et Vladimir Poutine “, assène l’avocat.

Ousmane Sonko, certes en liberté, est sous contrôle judiciaire jusqu’au jugement du dossier de viol l’opposant à Adji Sarr. C’est une situation qui inclut que le suscité ne puisse pas se prononcer publiquement sur le dossier. D’autre part, il est obligé de demander une permission de sortie s’il veut voyager hors du territoire sénégalais.

Au moment où ces lignes sont écrites, la conférence de presse suit son cours.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,367SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR