27.1 C
Dakar
lundi, mai 16, 2022
spot_img

Macky Sall interdit les listes parallèles aux législatives

Il avait menacé de sévir contre les responsables de Benno Bokk Yakaar (Bby) qui seraient investis sur des listes parallèles à l’exception de quelques-uns à qui il avait donné le feu vert. Toutefois, les difficultés des investitures avaient poussé plusieurs responsables de la mouvance présidentielle à braver son interdiction. Le Président Macky Sall revient encore avec ses menaces de couper les têtes des récalcitrants aux élections législatives. En recevant les élus de Tambacounda, Macky Sall a demandé que tous se donnent la main pour gagner à plus de 60 %. A l’en croire, si on fait la somme des voix des listes parallèles et celles de Benno Bokk Yakaar (Bby), il gagne largement. Par conséquent, il n’est pas question, pour lui, qu’il y ait des listes parallèles aux législatives. Surtout que sur la liste majoritaire, il faut au moins 66.000 voix pour avoir un député. En somme, Macky Sall ne veut pas seulement gagner, mais il veut écraser l’opposition et montrer qu’il est largement majoritaire.

Avec Las

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,310SuiveursSuivre
19,600AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR