/

LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS

2 mins read

« Les travailleurs maritimes et aériens doivent être considérés comme prioritaires pour la vaccination »

Bien qu’ils soient essentiels au tissu économique et à la vie moderne, les travailleurs maritime et aériens ne bénéficient pas d’une protection adéquate pour les risques qu’ils encourent. Cinq agences des Nations Unies demandent instamment aux pays de les inscrire sur la liste des personnels essentiels pour recevoir le vaccin contre la Covid-19.Les transports maritimes et aériens sont essentiels au commerce et à la mobilité dans le monde d’aujourd’hui. Les chaînes d’approvisionnement mondiales de biens et de services, ainsi que l’aide humanitaire, dépendent de leur bon fonctionnement.Plus de 80% du commerce mondial est rendu possible par le travail de deux millions de marins qui exploitent la flotte de la marine marchande, tandis que le transport aérien représente 35% de la valeur des marchandises expédiées, tous modes confondus, et employait, en 2019, 887.000 professionnels licenciés : pilotes, contrôleurs aériens et techniciens de maintenance.Tous ces employés sont des travailleurs essentiels car sans eux, le commerce et l’économie du monde globalisé d’aujourd’hui s’arrêteraient avec des conséquences qui aggraveraient la crise résultant de la pandémie de Covid-19. En outre, leur travail est essentiel à la reprise socio-économique, ont déclaré vendredi cinq agences des Nations unies, qui ont exhorté tous les pays à les inclure dans les listes de vaccination prioritaires du Covid-19.Dans une déclaration commune, l’Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci), l’Organisation internationale du travail (Oit), l’Organisation maritime internationale (Omi), l’Organisation internationale pour les migrations (Oim) et l’Organisation mondiale de la santé (Oms) ont rappelé que le transport maritime et aérien dépend des gens de mer et du personnel navigant.

Source : news.un.org

Previous Story

Les Gros titres de la presse du jour

Next Story

Colombie : course contre la montre pour sauver onze hommes coincés dans une mine d’or

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.