/

L’ONU demande aux maires de se focaliser sur l’économie verte

2 mins read

Malgré le coronavirus qui décime le monde, l’Organisation des Nations Unies (Onu) ne perd pas de vue sa volonté de lutter contre le réchauffement climatique et son désir de préserver l’environnement. Lors d’une réunion de l’Alliance climat des maires du groupe C40 hier, son secrétaire général a demandé aux maires de villes à travers le monde de placer l’action climatique, l’énergie propre et le développement durable au cœur de leurs politiques et d’accélérer les investissements dans les infrastructures vertes. Pour António Guterres, les villes sont en première ligne de la crise climatique et plus d’un demi-milliard de citadins sont déjà confrontés à l’élévation du niveau de la mer et à des tempêtes plus fréquentes ou plus violentes. A l’en croire, d’ici le milieu du siècle, plus de 3,3 milliards de citadins pourraient être exposés à de graves impacts climatiques. Le chef de l’Onu annonce également que les villes ont une empreinte carbone démesurée. Parce que, dit-il, avec un peu plus de la moitié de la population mondiale, elles émettent plus de 70% des gaz à effet de serre dans le monde. D’après le secrétaire général de l’ONU, l’investissement dans la relance après la crise déclenchée par la pandémie de Covid-19 est une opportunité générationnelle de placer l’action climatique, l’énergie propre etle développement durable au cœur des stratégies et politiques des villes.

Source : Las

Previous Story

Recensement des Sénégalais de l’extérieur

Next Story

PSG : Le formidable geste de Neymar envers ses employés

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.