////

L’Octris cerne la bande à « mère beignet »

1 min read

Prolongation au Sénégal de l’affaire Fatou Kiné Ndiaye piégée par un trafiquant au Maroc

Intercepté au Maroc, Massoukha Mbengue avait 400 grammes de haschich dans la boite à chaussures remise à Fatou Kiné Ndiaye

M. Sabaly et M.Diong, qui devaient receptionner la drogue, arrêtés entre Saly Niakh Niakhal et Ouakam

Surnommé mère beignet par M. Sabaly et Moussakha Mbengue, l’etudiante Kiné Ndaw tombe avec 500 grammes de haschich à Ouakam; « beignet » désignait la drogue qu’elle était chargée d’écouler sur le marché sénégalais avec son complice M. Ndoye

Elle recevez les fotos de tous les colis avant leur envoi au Sénégal; plusieurs « GP » victimes du même reseau.

Source : Libération

Previous Story

CONSEIL DES MINISTRES / Les mesures individuelles de ce mercredi

Next Story

Comment l’Éthiopie a dû se résoudre à admettre l’implication de l’Érythrée au Tigré

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.