L’importante réserve de calcaire qui attirent les cimentiers au Sénégal

1 min read

Au Sénégal, la partie Centre-Ouest du bassin sédimentaire recèle d’importantes ressources en calcaires et marno-calcaires.

Les marno-calcaires éocènes qui affleurent dans le plateau de Bargny à 30 km de Dakar, sont à l’origine de la première cimenterie d’Afrique de l’Ouest (SOCOCIM) en activité depuis 1948. Il existe d’importants gisements de calcaires paléocènes situés entre Mbour au Sud et Pout au Nord.

Une deuxième usine de ciment (Les Ciments du Sahel) y a été ouverte à Kirène au cours de l’année 2002. Encouragés par une demande nationale et sous régionale en forte croissance, les groupes cimentiers ont réalisé un doublement de leurs capacités respectives.

Le groupe cimentier international (Dangote) a réalisé une cimenterie d’une capacité de 2,5 MT de ciment par an dans la zone de Pout, et l’usine a démarré fin 2014.

Source: Itie.sn

Previous Story

Bony Dashaco

Next Story

La ferme aux Crocodiles du Parc Djerba en tunisie

1 Comment

  1. […] Au Sénégal, l’exploitation de l’or à l’échelle industrielle a commencé dans la région de Kédougou. La production du premier lingot de la mine d’or de Sabodala en 2009 a été l’épilogue d’un long processus qui a commencé il y a presque 50 ans. Exploitée pendant une courte période (1997-1998) à petite échelle, la mine peut apporter maintenant une contribution réelle à l’économie sénégalaise. Aujourd’hui détenue par Terangagold, les ressources exploitables de la mine de Sabodala avec ses satellites (Niakafiri+Gora) sont estimées à 0,67Moz d’or. […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.