27.5 C
Dakar
lundi, juin 27, 2022
spot_img

Licenciement de 168 agents à Mbao :  Abdoulaye Pouye cogne Abdou Karim Sall

A la mairie de Mbao où le ministre, Abdou Karim Sall a succédé à Abdoulaye Pouye dit Obama, le sort de 168 agents fait polémique. En réplique à son successeur qui réclame les contrats des agents concernés, Obama a tenu un point de presse pour cogner son successeur.

A la mairie de Mbao, 168 agents réclament leurs salaires des mois de janvier et février au nouvel édile, Abdou Karim Sall. Ils ne demandent pas que le paiement de leurs salaires mais s’insurgent contre leur licenciement par le maire entrant qu’ils ont rencontré sans succès. Cheikh Diaw, adjoint au maire Pouye fait partie des victimes.  Face à cette situation, l’ex maire de Mbao, Abdoulaye Pouye a tenu un point de presse pour dit-il, apporter la réplique à son successeur.  A l’en croire, les agents en question étaient régulièrement payés depuis 7 ans qu’il est à la tête de la mairie par des virements du trésor. « En retenant leurs salaires qu’il va les payer par A ou B, Abdou Karim Sall remet en cause le travail de l’administration du trésor qui virait leurs salaires », a plaidé l’ex maire.  Abdoulaye Pouye de déclarer avec insistance que ces personnes sont des agents de la mairie. Mieux pour Obama, « parmi eux se trouvent des employés du temps de la gestion des anciens maires, Babacar Pouye et Mamadou Seck qu’il a maintenus à son arrivée à la mairie en 2014». Toujours selon le maire sortant de Mbao, «dans le lot de ces agents qui courent derrière leurs salaires, certains ont été approchés par le nouveau maire qui leur a payé leurs salaires et les a maintenus dans leurs fonctions». Et Pouye de poursuivre qu’il s’agit d’agents qui ont rejoint le camp de son successeur qu’il accuse de « procéder à du chantage politique». Pour Mr Pouye, c’est aussi «le même procédé qu’utilise Abdou Karim Sall contre les délégués de quartiers qui ne sont pas avec lui et à qui, il a voulu priver d’émolument n’eût été leur détermination à lui faire face. Abdoulaye Pouye qui rassure les agents concernés qu’ils vont percevoir leur salaire, déplore également «l’attitude du maire Sall à l’égard du secrétaire municipal » qu’il essaie selon lui «d’humilier».

L’ex maire qui voit des soubassements politiques dans cette affaire, déclare être en mesure de répondre de sa gestion, non sans ajouter qu’il attend de pied ferme le nouveau maire sur toute action qu’il entreprendra contre lui. L’ex édile de Mbao précise apporter la réplique à son  successeur qui a fait des sorties sur le sujet, en l’accusant au passage, de mauvaise gestion…

Pour rappel, lors de son explication sur ces 168 agents, Abdou Karim Sall a déclaré avoir réclamé à Abdoulaye Pouye, leurs contrats qui n’ont pas été versés dans les archives de la mairie, ni mentionnés dans le document de passation de service. Il a aussi fait cas d’un certain L Diallo qui percevrait un salaire dans le lot des  168 alors qu’il n’en a pas le droit en tant que conseiller municipal. Abdou Karim Sall qui réclame les documents comptables sur les états de paiement, accuse des agents de l’ancienne équipe municipale d’être empêtrés dans des mics-macs sur  des autorisations de construire qui font l’objet d’une saisine de la gendarmerie.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,367SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR