6ad70e1 19629814 000 1mc58m 1
6ad70e1 19629814 000 1mc58m 1
/

Le trésor de Béhanzin et le sabre d’Oumar Tall appartiennent de nouveau aux Africains

2 mins read

Le trésor du roi Béhanzin et le sabre attribué à El Hadj Oumar Tall, chef spirituel et fondateur de l’empire toucouleur, n’appartiennent plus aux collections publiques françaises. Les députés ont définitivement adopté, jeudi 17 décembre, le projet de loi actant le transfert de propriété de ces objets au bénéfice du Bénin et du Sénégal, par dérogation au principe d’inaliénabilité du code du patrimoine.

Il s’agit des premières restitutions à l’Afrique d’objets spoliés pendant la colonisation, comme s’y était engagé le président Emmanuel Macron dans son discours à la jeunesse africaine prononcé à l’université de Ouagadougou, en novembre 2017. Ce texte « incarne une nouvelle ambition dans nos relations culturelles avec le continent africain », s’est félicitée la ministre de la culture, Roselyne Bachelot.

Les vingt-six objets provenant du palais des rois d’Abomey, emportés par les troupes du général Dodds lors de la conquête du Dahomey, en 1892, et aujourd’hui conservés au Musée du quai Branly, devront être remis au Bénin d’ici à un an au plus tard. Le sabre se trouve quant à lui déjà exposé au Musée des civilisations noires de Dakar, dans le cadre d’une convention de dépôt, signée en 2018.

Previous Story

Les belles présentatrices télé Sénégalaise qui ont marqué l’année 2020

Next Story

la guerre de l’arachide entre les exportateurs chinois et les huiliers Sénégalais

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.