//

Le secret du protocole signé

1 min read

 Restons à la rencontre pour dire que le protocole porte sur six accords. Les opérateurs se sont engagés à maintenir dans leur fonction tous les agents impliqués dans la grève. Ainsi, des mesures de représailles ne seront pas prises à l’encontre des travailleurs ayant observé le mot d’ordre de grève. Aussi, les opérateurs s’engagent à ne pas poursuivre en justice les grévistes pour des raisons liées au mouvement d’humeur. Ils reconnaissent la liberté syndicale. D’après le protocole, les deux parties conviennent de poursuivre le processus de contractualisation des travailleurs déjà entamé en 2019 et qui devrait être achevé le 31 décembre 2021 au plus tard. Pour rappel, la revendication principale des travailleurs des véhicules du réseau de transport AFTU porte sur l’amélioration des conditions de travail à travers la contractualisation, le rappel différentiel des salaires, la prime d’ancienneté, le paiement des congés annuels, les congés de maternité et l’affiliation aux institutions sociales et à l’IPM.

Source : Las

Previous Story

Le collectif des travailleurs de AFTU lève son mot d’ordre

Next Story

Trafic de faux billets de banque à Pikine

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.