Le riche parcours de Makhtar DIOP, DG et vice-président de l’IFC

4 mins read

Makhtar Diop, né en juin 1960 à Dakar, est un économiste et un homme politique sénégalais, ayant exercé les fonctions de ministre de l’Économie et des Finances dans le second gouvernement de Moustapha Niasse, sous la présidence d’Abdoulaye Wade. Depuis juillet 2018, il est vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures. De 2012 à 2018, il a occupé le poste de vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique subsaharienne, devenant ainsi le premier africain francophone à exercer cette fonction. Il y a supervisé des engagements d’un montant record de 70 milliards de dollars afin de répondre aux grands défis de développement du continent.

Biographie

Makhtar Diop a étudié l’économie au Royaume-Uni. Il détient un Master de l’Université de Warwick et un MPhil de l’Université de Nottingham ainsi qu’un diplôme en finance de l’ESLSCA (École Supérieure des Sciences Commerciales Appliquées) à Paris.
Makhtar Diop commence sa carrière comme analyste financier et fondé de pouvoir à l’Union sénégalaise de banques (USB).
Il a été conseiller technique au ministère de l’Économie et des Finances.
De 1997 à 2000, il est économiste au Fonds monétaire international.
D’avril 2000 à mai 2001, il est ministre de l’Économie et des Finances dans le second gouvernement de Moustapha Niasse. Il a présidé le Conseil des ministres de l’UEMOA. Il a été remplacé par Abdoulaye Diop. Durant son passage au ministère, il a initié d’importantes réformes telles que la restructuration de la Direction des douanes, l’informatisation des services du Trésor, réforme qui a permis au cours de cette année une augmentation très forte des recettes en dépit d’une baisse des tarifs extérieurs[réf. nécessaire]. Il a lancé le premier Sovereign Debt Credit Rating avec Standard and Poors et joué un important rôle dans la fusion du plan Omega et MRAP qui a donné naissance au NEPAD.
Depuis octobre 2001, il a occupé les fonctions suivantes à la Banque mondiale :
Directeur des opérations à la Banque mondiale pour le compte du Kenya, de la Somalie et de l’Érythrée ; Directeur pour le Secteur Finances, Secteur privé et Infrastructures pour l’Amérique latine et les Caraïbes ;Directeur des opérations et de la stratégie pour l’Amérique latine et les Caraïbes ; Directeur des opérations à la Banque mondiale pour le Brésil – 2009 à 2012 ; Vice-président de la Banque mondiale chargé de l’Afrique – 2012 à 2018 ; Vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures – depuis 2018.

Prix et récompenses

2014 : Sur la liste des 50 Africains les plus influents dressée par Jeune Afrique

2015 : Prix Regent Lectureship de l’université de Californie à Berkeley

2017 : Sur la liste des 100 Africains les plus influents dressee par New African.

Makhtar Diop est actuellement directeur général et vice-président exécutif de la Société financière internationale (IFC).

Source: Wikipédia

Previous Story

Le Sénégalais Makhtar DIOP nommé directeur général de l’IFC

Next Story

Même s’il y a conjonction sexuelle…, c’est avec le consentement de la supposée victime

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.