//

Le patron du HCR inquiet pour des milliers de réfugiés érythréens «disparus»

1 min read

Deux camps de réfugiés situés du nord de la région du Tigré, en Éthiopie, Shimelba et Hitsats, avaient été complètement détruits, il y a quelques mois. Ces deux camps hébergeaient près de 20 000 personnes. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) affirme avoir pu reprendre contact avec 12 000 de ces réfugiés, mais l’agence onusienne s’inquiète aujourd’hui du sort des quelque 8 000 autres réfugiés.

Source : RFI

Previous Story

Tchad: le Fact se dit en faveur d’une issue politique à la crise actuelle

Next Story

Burkina Faso: la grogne des usagers de l’Office de l’eau face à la hausse des factures

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.