/

Le marabout s’inspire de «Tik-Tok» pour escroquer

1 min read

Charlatanisme et escroquerie portant sur 250 mille FCFA. Ce sont là les charges retenues contre le marabout Mamadou Sow inculpé et placé sous mandat de dépôt à la prison de Diourbel. A l’origine de cette sombre affaire qui défraie la chronique, un deal entre le sieur Sow et le commerçant Diba établi au marché Ocass de Touba. Ayant réussi à l’amadouer, Mamadou Sow convainc le commerçant à lui remettre 250 mille Fcfa qu’il va multiplier par vingt, soit 5 millions Fcfa. Après avoir décaissé l’argent, Diba a attendu des semaines sans entrer dans ses fonds encore moins mettre la main sur le marabout. Il saisit d’une plainte le commissaire Bachir Sarr qui actionne ses services. Le marabout polygame est arrêté. Devant les enquêteurs, il passe aux aveux. Qui plus est, il a déclaré qu’il tentait de copier une stratégie d’une vidéo vue sur le réseau social Tik-Tok pour réussir son tour de passepasse. Suffisant pour qu’il soit placé en garde à vue au commissariat spécial de Touba avant d’être déféré hier, au parquet. Mamadou Sow devrait être jugé jeudi prochain en audience des flagrants délits.

Source : Las

Previous Story

Les causes de l’incendie au building administratif

Next Story

Croisade contre les noyades à Thiaroye sur mer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.