/

Le camp présidentiel se fissure

7 mins read
  • Le maire de Mbao quitte Benno     Le maire de Mbao, Abdoulaye Pouye dit Obama, qui est en même temps conseiller spécial du président Macky Sall auprès du secrétariat général du gouvernement, a démissionné de la  coalition Benno Bok Yakar, précisant que son compagnonnage avec Macky Sall, sera ce que ce dernier en décidera.   Le maire de Mbao a pris la décision de démissionner de la coalition Benno Bok Yakar. Abdoulaye Pouye qui était alité depuis quelques jours de covid 19, est sorti d’hôpital pour  claquer la porte de Benno. Dans sa déclaration qui marque sa rupture avec Benno, le maire déclare : « après évaluation de six années de compagnonnage avec la mouvance présidentielle. Nous rappelons que ce fut pour donner suite à la demande prononcée du Président Macky  SALL de l’accompagner à bâtir ce pays que nous avions, après avoir consulté la base, pris librement l’engagement de le soutenir. La seule et unique condition fut qu’il s’engageât à accompagner notre commune en termes  d’infrastructures routières et d’équipements publics. Nous lui vouons la reconnaissance d’avoir, sur l’essentiel, honoré  ses engagements et pour cela, nous le remercions vivement.. Malgré ce besoin de partenariat et de collaboration manifesté par le Président de la République à notre égard et notre apport décisif lors des différentes élections, les principaux responsables  de la mouvance présidentielle dans le département de Pikine n’ont jamais  daigné nous accorder la moindre reconnaissance ou considération.  Jamais, nous ne sommes associés au fonctionnement de la coalition BENNO BOKK YAKAAR. Au contraire, des politiciens qui nous insultent, qui nous diffament, qui nous combattent, qui s’adonnent éperdument et farouchement à discréditer l’institution municipal de Mbao que nous dirigeons…notre mouvement G S B/defar sa reew  a pris, désormais, la décision de démissionner de la coalition BENNO BOKK YAKAAR à partir du samedi 27 mars 202 ». Le maire de Mbao qui est conseiller du président Sall ajoute : « pour ce qui concerne notre compagnonnage avec le Président de la République, il n’en sera que ce qu’il en décidera ». Toujours dans sa déclaration le maire de Mbao dit remercier tous ceux qui lui adressé des  témoignages chaleureux de soutien, des prières et vœux de prompt rétablissement. Pour la maladie qui l’avait touché, il souligne : « le combat contre la COVID 19 continue !Soyons plus rigoureux et disciplinés en nous conformant aux recommandations de nos services sanitaires » . Il rappelle que son mouvement est  « une entité représentative regroupant plusieurs organisations politiques de la commune et d’ un ancrage  profond au niveau local, Mouvement qui aujourd’hui est devenu national avec ses cellules partout ailleurs comme à Thies, Lac Rose, Rufisque, Dakar banlieue etc » et en sa qualité de coordonnateur de ce dit mouvement il s’incline devant la mémoire des victimes de manifestations, condamne  ces actes regrettables et en même temps exprimer sa compassion aux impactés.Il prône l’apaisement et la stabilité et félicite le président pour son message d’apaisement et les religieux pour leur engagement pour la paix. Obama de soutenir «aucune marge n’est, désormais, laissée pour des discours incendiaires et incitatifs à la violence. Par conséquent, nous trouvons incompréhensible que des autorités politiques ou administratives rament à contre-courant pour saper cette dynamique de paix enclenchée par le chef de l’Etat. Pourtant, pendant les moments critiques et chauds, la plupart de ces faucons s’étaient emmurés dans un silence de mort ». Le maire de Mbao suggére au Président Macky SALL « de comprendre la jeunesse qui est une marque de vitalité et de rayonnement de notre démocratie ». Il a remercié les responsables du mouvement M2D qui ont bien voulu accéder à la demande du khalife des mouride en acceptant de surseoir à son programme de manifestation.En ce qui concerne le report des élections locales, Obama déclare :  nous remarquons que certains en profitent pour attaquer les Maires c’est pourquoi, nous tenons à préciser que ce n’est ni sur la demande directe ou indirete des Maires ou de leurs Association ou Union mais par contre ceci découle du dialogue politique qui veut qu’une évaluation et un audit soit faits avant l’organisation d’une quelconque élection ». Il poursuit : « notre position est que le calendrier électoral soit respecté le maximum possible », informant son optimisme d’être réélu sur la base « de ses réalisations et  l’engagement des populations à ses cotés »… « nous sommes prêts à aller aux élections locales dès dimanche prochain ».    
  • Lomedia
Previous Story

Décès d’un Hcct / Le Parti socialiste perd son responsable de Bounkiling

Next Story

Déthie Fall va-t-il démissionner de son poste de député ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.