//

L’armp freine Alioune Sarr et ses services sur 5,4 milliards

Live
1 min read

Le marché financé par le budget de l’etat, avait été offert illégallement à un groupement avec une entreprise de la sous-région.

L’Armp révèle les faux arguments pour ecarter Sotracom.

Source : Libération quotidien

Previous Story

Violée et morte après avoir donné la vie

Next Story

La communauté portuaire au chevet des victimes du camion malien

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.