//

L’Angleterre, c’est triste

2 mins read

Devant des Ecossais accrocheurs, les Anglais ont été impuissants ce vendredi soir à Wembley (0-0), pour leur deuxième match de l’Euro 2020.

Comme un symbole du petit naufrage anglais à Wembley, Harry Kane a dû laisser sa place à Marcus Rashford à l’amorce du dernier quart d’heure de cet Angleterre-Ecosse. Le capitaine de la sélection aux Trois Lions s’est montré vendredi soir d’une rare faiblesse dans une rencontre qui pouvait offrir à son équipe un billet pour les huitièmes de finale de l’Euro en cas de victoire.

A l’exception du montant trouvé par le coup de tête de Stones à la 12e minute, reprenant un corner, et la parade de Marshall sur une frappe de Mount au début de la seconde période (48e), les Anglais n’ont pas eu d’occasion de but sérieuse pour garnir la statistique. Leurs adversaires y ont grandement contribué.

Disciplinés jusqu’au bout dans leur souci de réduire les espaces, les coéquipiers de Robertson n’ont pas fait que bien défendre. O’Donnell a obligé Pickford à la parade (30e) et James a repoussé la reprise de Dykes devant sa ligne (62e). Ce nul face au voisin et grand rival historique (0-0) maintien la Tartan Army dans le coup.

Les Ecossais peuvent croire aux huitièmes de finale avant la dernière journée qui leur proposera la Croatie, accrochée un peu plus tôt ce vendredi par la République tchèque (1-1). Avec 4 points, cette dernière partage la tête du groupe D avec l’Angleterre, son prochain adversaire. Aucune des quatre nations est éliminée après deux matches.

  • Source : Livefoot
Previous Story

Le tresor caché d’Habib Sissokho s’élève à 15 milliards 424.653.588 Fcfa

Next Story

DANEMARK : CHRISTIAN ERIKSEN A QUITTÉ L’HÔPITAL !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.