/

LANCEMENT D’UNE CHAÎNE DE CAFÉS AU SÉNÉGAL

8 mins read

La Rde holding investit dans «Café Touba Choukran » Rde holding, le fonds d’investissement de l’accélérateur de Pme « Rde Sas» s’est engagée dans le soutien financier, le conseil et l’accompagnement de la marque « Café Touba Choukran » qui innove et ambitionne de restructurer la consommation en lançant des cafés, lieux où boire le célèbre café.La Rde holding, annonce qu’elle a réalisé un investissement dans Café Touba Choukran afin d’accélérer le développement de la marque sénégalaise. A travers cet investissement, la Rde holding ne se contente pas seulement d’apporter un appui financier mais s’est également engagée dans un accompagnement à long terme de l’entreprise via sa branche opérationnelle, la « Rde accélérateur », afin de garantir son succès.Les produits Café Touba Choukran (en poudre ou en liquide) existent depuis 10 ans. Aujourd’hui, il s’agit pour la marque d’innover, de relever un défi en lançant un nouveau concept, inédit au Sénégal, de lieux de consommation du café Touba, boisson emblématique au Sénégal aromatisé avec du « poivre de Guinée » ou « diar » en wolof. Habituellement, ce breuvage est acheté et consommé dans la rue, debout et rapidement. Le fondateur de «Café Touba Choukran », Ablaye Sène, a décidé de proposer une autre façon de consommer le café Touba en lançant le premier point de vente aménagé, confortable et hygiénique de café Touba du Sénégal, où ce dernier pourra être consommé dans un lieu qui garde l’aspect convivial et chaleureux de la rue.Les points de vente proposeront non seulement aux consommateurs la possibilité de consommer et d’acheter du café Touba Choukran liquide, mais également la possibilité d’acheter du café Touba Choukran torréfié et conditionné. Les deux premiers points de vente viennent d’ouvrir dans le marché de Thiaroye, en banlieue dakaroise, afin d’être au plus près des consommateurs. Trois autres ouvertures sont prévues tout au long de l’année 2021, faisant passer le nombre d’employés de sept à une vingtaine d’ici à la fin de l’année. L’objectif est de 70 personnes d’ici trois ans.« Notre ambition est de repérer les Pme à fort potentiel pour en faire des champions en leur donnant accès au capital, aux meilleures compétences et à un réseau via notre programme d’accélération », explique Rivolala Ratsimandresy, co-fondateur de la Rde Sas. « Nous sommes persuadés que le concept des «Café Touba Choukran » est innovant et vient répondre à un besoin. Par ailleurs, Ablaye Sène démontre que le Sénégal regorge de jeunes entrepreneurs talentueux qui se battent, innovent et peuvent créer des emplois dans le pays», a-t-il ajouté. La Rde (Rencontre des entrepreneurs) accompagne, aide les Pme au Sénégal à se structurer et à se développer depuis 2014. Aujourd’hui, c’est aussi un fonds d’investissement. Quelque 18 entreprises ont été « accélérées » par l’organisation pour un chiffre d’affaires cumulé de 1,3 milliard de Fcfa. Elle a levé jusqu’à 300 millions de Fcfa en equity pour une start up sénégalaise et elle couvre pour l’instant six secteurs d’activités : restauration, agroalimentaire, santé, mode et beauté, énergie. Plusieurs autres investissements devraient être annoncés prochainement.Un jeune entrepreneur sénégalais ambitieux et pragmatique.Ablaye Sène est l’ainé d’une famille modeste. Orphelin de mère très tôt, bon élève, il a dû arrêter les études après avoir obtenu son bac pour pouvoir faire vivre sa famille. Il a commencé à travailler dans l’agro-alimentaire de 2006 à 2011 en vendant du café en grains. En 2011, il décide de voler de ses propres ailes, d’être entrepreneur en se lançant dans la transformation, la torréfaction des grains avec seulement 250 000 Fcfa en poche, persuadé qu’il y a des parts de marché à prendre dans un secteur avant tout informel et estimé à 100-140 milliards de Fcfa. Les premières années sont difficiles mais il s’accroche et s’obstine à créer des cafés aux standards internationaux en mettant l’accent sur la sélection des graines, leur torréfaction, le processus de transformation et la recette. « Mon ambition est de lancer les premiers « Cafés Touba Choukran » structurés, d’innover, d’apporter une nouvelle expérience de consommation, de développer une ligne de distribution, de créer des emplois au Sénégal et d’être un véritable acteur économique dans le pays », affirme Ablaye Sène. « J’ai eu la chance d’être accompagné dans cette aventure d’abord par l’incubateur Concree puis par l’accélérateur Rde qui a contribué à renforcer l’entreprise et à me soutenir financièrement. Dans ma vision, l’entreprise d’architecture d’intérieur Sama Design, fondée par Marie Sané, a imaginé un concept de lieu chaleureux où il fait bon déguster un Café Touba Choukran seul, entre amis ou collègues », a-t-il confié.Malgré la crise du Covid 19, l’entreprise d’Ablaye Sène a tenu bon et a même embauché plusieurs personnes. Ses prochains recrutements concerneront, notamment, les fonctions Rh, gestion et achats. Café Touba Choukran veillera particulièrement à créer des opportunités pour les femmes. La Responsabilité sociétale des entreprises (Rse) est une préoccupation pour la marque, notamment dans ses processus de fabrication et dans la protection de l’environnement.

Source : Libéonline

Previous Story

RCA Des experts inquiets de l’utilisation par le gouvernement de

Next Story

CPDDN / Le Frn suspend sa participation aux travaux

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.