laba 1

Laba Sosseh, le premier disque d’or africain

1 min read

De son vrai nom Laba Badara Sosseh, Laba Sosseh né le 12 mars 1943 à Bathurst en Gambie, et mort le 20 septembre 2007 à Dakar, est un grand vocaliste de la salsa africaine et premier disque d’or africain.

Il est l’un des premiers Sénégambiens à populariser les rythmes cubains en Afrique, au début des années 19601. Il a commencé sa carrière à Banjul en Gambie avec l’African Jazz Band en 1963 ou en 19642. En 1968, il se rend au Sénégal. Installé à Dakar, il chante avec le Star Band et son saxophoniste Dexter Johnson. Après un premier succès (Seyni), les deux musiciens fondent le groupe Super Star, très populaire dans les années 1970.

Sa carrière solo, qu’il mène en parallèle, est tout aussi fructueuse. Le grand succès de la chanson Aminata, dont il enregistre de nombreuses versions, lui apporte une notoriété internationale et il s’installe à Abidjan. Il y fonde le Super Star International Band et collabore avec de nombreux musiciens internationaux.

Avec Wikipedia

Previous Story

Macky Sall saisit l’Assemblée nationale pour modifier l’état d’urgence

Next Story

Comment Cristiano Ronaldo est miraculeusement né

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.