//

La mère de Valérie Bacot assigne sa fille et son éditeur pour diffamation

1 min read

Elle conteste deux passages de l’ouvrage « Tout le monde savait », paru en mai chez Fayard, où Valérie Bacot décrit ses 25 années de violences infligées par son mari proxénète.

La mère de Valérie Bacot, la femme condamnée le mois dernier à une peine symbolique pour avoir tué son mari proxénète et violent, a déposé plainte pour diffamation contre sa fille et son éditeur.

« Ma cliente n’ose plus sortir de chez elle. Il faut qu’elle reprenne confiance en elle », indique Me Thomas Fourrey pour expliquer sa démarche devant le tribunal correctionnel de Mâcon, en confirmant une information du quotidien départemental le Journal de Saône-et-Loire.

Source : Leparisien

Previous Story

Accusé à tort de pédophilie, l’instituteur ne «veut plus remettre un pied dans une classe»

Next Story

Haute-Corse : deux jeunes homosexuels agressés par une foule

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.