/

La Grande mosquée de Djenné et son architecture unique

2 mins read

Edifiée en 1907, la Grande mosquée de Djenné est le plus grand bâtiment du monde construit en terre crue. Elle est considérée comme étant la représentation suprême du style architectural soudano-sahélien.

La ville de Djenné elle-même est inscrite depuis 1988 à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est un des symboles les plus remarquables de l’Afrique subsaharienne. Elle a aussi été placée en 2016 sur la liste du patrimoine en péril, en raison de sa situation dans une région affectée par l’insécurité, le Mali étant aux prises avec une insurrection des groupes islamistes radicaux.

L’édifice est fermé aux non-musulmans mais vous pourrez admirer la façade extérieure de la grande mosquée et son marché qui se tient juste devant. Le mur de l’enceinte est orné de nombreuses pièces en bois sculptées et disposées perpendiculairement, ce qui lui donne ce volume si particulier. Elles ont un rôle d’échafaudage et ont pour fonction d’évacuer les eaux de pluies pour éviter d’endommager la terre crue.

Orientée à l’Est, comme toutes les mosquées, elle est sublimée avec la lumière matinale, sa couleur contrastant alors avec le bleu du ciel. La mosquée de Djenné est souvent décrite comme étant le monument le plus prestigieux de l’Afrique de l’Ouest.

Source: globe-trotting.com

Previous Story

Modou LO

Next Story

Nelson Mandela ou la figure emblématique de la résistance pacifique

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.