//

La Dgid à l’ère des contrats et d’objectifs de performance

2 mins read

Le Directeur général des Impôts et des Domaines, Bassirou Samba Niasse, soumet les différents démembrements de sa direction à une sorte de contrat de performance. A cet effet, il a procédé à la signature de contrats annuels d’objectifs (CAO) avec l’ensemble des Directeurs de la Direction générale des Impôts et Domaines (DGID), ainsi que de contrats d’objectifs et de performance (COP) pour une période de trois (03) ans avec les chefs des bureaux rattachés à la DGID, celui des Collectivités territoriales et celui de la Communication et de la Qualité. C’est une manière pour le Directeur général des Impôts et des Domaines d’évaluer ses services afin de les pouvoir réorienter en cas d’inefficacité ; cette cérémonie de signature de contrats coïncidant avec l’année N+1 du lancement du programme «Yaatal». Ainsi il a fait le bilan des réalisations de 2020 pour consolider les acquis, à travers une évaluation à mi-chemin par le truchement du dialogue de gestion présidé par le coordonnateur de la DGID. Ainsi, des recommandations ont été faites et des perspectives dégagées par rapport aux mécanismes à déployer pour l’élargissement des assiettes fiscale et foncière en 2021. Pour rappel, les signatures de ces contrats ont fait l’objet de concertation entre les différentes parties prenantes avant leur stabilisation par le bureau de la stratégie et de la modernisation de la DGID.

Source : Las

Previous Story

«JE SUIS EN VIE MAIS J’AI L’IMPRESSION D’ETRE MORTE »

Next Story

Le fils de l’ancien ministre Salif Ba écope d’un mois ferme

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.