//

LA COVID-19 DANS LE MONDE / Plus de 2,6 millions de nouveaux cas en une semaine

5 mins read

Plus de 2,6 millions de cas de Covid-19 et plus de 57.000 décès ont été enregistrés dans le monde la semaine dernière. L’incidence du nouveau coronavirus a ainsi bondi de 2%, tandis que le nombre de décès a diminué de 10%, atteignant un nouveau plancher depuis novembre 2020, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).Au cours de la semaine dernière, ce sont exactement 2.600.313 nouvelles infections et 57.603 décès, qui ont été enregistrés dans le monde. « Au niveau mondial, l’incidence de la Covid-19 reste très élevée avec une moyenne de plus de 370.000 cas signalés quotidiennement au cours de la semaine écoulée (21-27 juin 2021) », a indiqué l’Oms dans son dernier bulletin épidémiologique.Avec une baisse de 10% du nombre de décès hebdomadaires, l’Agence sanitaire mondiale de l’Onu estime qu’il s’agit « du chiffre de mortalité hebdomadaire le plus bas depuis ceux enregistrés début novembre 2020 ».A l’exception du continent africain (+42%), toutes les régions de l’Oms ont signalé une baisse du nombre de décès au cours de la semaine écoulée.Le Brésil a été le pays le plus touché la semaine dernière.Le taux de mortalité dû au nouveau coronavirus a ainsi diminué en Asie du Sud-Est (-33%), dans la région du Pacifique occidental (-13%) ainsi que dans les Amériques (-2%) et en Europe (-1%). De plus, l’incidence des nouvelles contaminations a également diminué dans le Pacifique occidental (-6%) et en Asie du Sud-Est (-5%). Dans le même temps, la Méditerranée orientale (de 13%) et l’Europe (de 10%) ont signalé une augmentation du nombre de cas hebdomadaires. Mais la hausse la plus notable a été signalée sur le continent africain, qui a enregistré une forte augmentation de l’incidence des nouvelles infections (33%).Les données par pays montrent que le Brésil est celui qui a signalé les nouveaux cas les plus nombreux la semaine dernière. Avec 521.298 nouvelles infections, il s’agit d’une hausse de 3%. Suivent l’Inde (351.218 nouveaux cas, augmentation de 12%), la Colombie (204.132 nouveaux cas, hausse de 5%), la Russie (134.465 nouveaux cas, augmentation de 24%) et l’Argentine (131.824 nouveaux cas, baisse de 11%).L’Afrique australe représente plus des deux tiers du continent africain.Au cours de la semaine écoulée, le nombre le plus élevé de nouveaux cas pour 100.000 habitants a été signalé par les Seychelles (708 nouveaux cas pour 100.000 habitants), la Namibie (509 nouveaux cas pour 100.000 habitants) et la Mongolie (491 nouveaux cas pour 100.000 habitants).Cette situation sanitaire aux Seychelles et en Namibie traduit l’inquiétude sur le continent africain. Selon l’Oms, de nombreux pays de la région africaine continuent d’enregistrer une augmentation de l’incidence hebdomadaire des cas et de la mortalité. La région a signalé plus de 177.000 nouveaux cas et plus de 2.700 nouveaux décès.Il s’agit d’une augmentation de 34% et 42% respectivement par rapport à la semaine précédente. Le nombre hebdomadaire de cas est en forte hausse depuis le 15 mai. Depuis cette date, 76% des cas et 72% des décès signalés dans la région provenaient de pays d’Afrique australe.L’autre région ayant signalé une hausse des cas, c’est la Méditerranée orientale. Avec plus de 221.000 nouveaux cas, il s’agit d’une augmentation de 13% par rapport à la semaine précédente. Selon l’Oms, cette hausse du nombre de cas est « la plus importante augmentation relative observée dans la Région depuis la fin du mois de mars 2021 ».

Source : Libéonline

Previous Story

Flash météo « Météo du mercredi 30/06/21 à 12h00 au jeudi 01/07/21 à 12h00.

Next Story

Mercato Manchester United : un accord avec Dortmund pour Sancho !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.