//

La conférence des leaders du Crd et la coalition Jotna se prononcent

5 mins read

Les Leaders du Congrès de la Renaissance Démocratique, d’une part, et les Leaders de la Coalition JOTNA, d’autre part, se sont réunis par visioconférence le vendredi 20 août 2021. Entre autres questions inscrites à l’ordre du jour, les leaders ont particulièrement insisté sur les inondations à Keur Massar et dans la banlieue dakaroise, mais aussi dans plusieurs autres localités du pays, le suivi du processus électoral et la formation de coalitions politiques en direction des élections départementales et municipales du 23 janvier 2022. A propos des inondations, la Conférence des Leaders des deux organisations a exprimé sa vive émotion devant les difficultés inacceptables auxquelles les populations victimes ont été exposées par une gouvernance populiste d’incompétence et de médiocrité.

La Conférence des Leaders exprime sa solidarité à toutes les victimes et exigent du gouvernement une prompte intervention pour les sortir des eaux et de rendre compte d’une part de l’arrêt de recherche de solutions structurelles aux problèmes d’inondations récurrentes par l’abandon du plan décennal de lutte contre les inondations, et d’autre part de l’inefficacité des milliards qui auraient pu être dépensés à ce titre.Concernant le suivi du processus électoral, la Conférence des Leaders rappelle l’importance qu’il faut accorder au déroulement des opérations électorales, en particulier l’inscription des primo-votants sur les listes électorales et la fixation de la caution. Sur cette question, la Conférence des Leaders exhorte le Ministre de l’intérieur à éviter d’imposer à la classe politique une caution censitaire qui ne permettrait qu’aux seuls riches de participer aux élections en y excluant les autres qui pourraient pourtant proposer de meilleurs projets et offres politiques ou citoyennes pour les populations.

S’agissant enfin, de la formation des coalitions électorales, la Conférence des Leaders invite tous les acteurs engagés pour le changement à l’humilité et à la lucidité pour percevoir que divisés, les adversaires de la Coalition du pouvoir prennent le risque pour notre pays de perdre les élections et donc, de prolonger les souffrances des populations sénégalaises ; une défaite qui les priverait d’une de la possibilité de confier la gestion directe de leurs cités à de nouvelles équipes pour plus engagées à améliorer leurs conditions de vie et d’existence. Les Leaders des deux organisations réaffirment à tous les acteurs leur totale disponibilité à poursuivre les initiatives et les efforts nécessaires pour au bout aboutir à la construction d’une grande coalition de l’opposition ouverte à tous : partis politiques, mouvements politiques, organisations de société civile, personnalités indépendantes dépositaires d’enjeux communautaires. Ils demeurent convaincus que c’est dans l’unité la plus large, et uniquement par cette option, qu’il sera possible de battre les candidats du pouvoir dans les grandes villes et dans plusieurs autres circonscriptions à travers le pays. Telle est la raison pour laquelle, les leaders du Congrès de la Renaissance Démocratique et de la Coalition JOTNA restent engagés et mobilisés dans cette perspective. Signé :

– Pour le CRD : Taxaw Tem (Bouba Diop), ACT (Abdoul Mbaye), Tekki, (Mamadou Lamine Diallo), République des Valeurs (Thierno Alassane Sall), LD Debout (Pape Sarr), Label Sénégal (Alassane Kitane), Ensemble (Ibrahima Hamidou Dème) ;- Pour JOTNA : ADD (Moustapha Wade), ADS Garap (Amadou Sène Niang), AFAP (Moussa Sow Thiam), And Defar Sunu Senegal (Alioune Fall), ANDS et MEEB (Saliou Touré), Bloc pour la Démocratie et la Solidarité (Abdoulaye Diop), Def Sa Wareef (Bassirou Sene), Defar Senegal Authentique (Papa Mbar Faye), Galaxie Communautaire (Alpha Deh), Liggueyal Senegal (Ndeye Sow Leila), Mouvement Takku Ligguey/Le Changement (Abdoulaye Gueye), MPS Faxas (Gaoussou Koma), Parti Deggu (Abdou Akim Ka), Parti Pour l’Action Citoyenne (Bruno d’Erneville), Parti Teranga Senegal (Dr. Abdoulaye Niane), Pecum Senegal (Arona Toure), PRDS (Mamadou Ndiaye), TS 19-24 (Mouhamed Doudou Georges Djodj) ».

Source : Libéonline

Previous Story

Neymar, Lionel Messi et Luis Suarez réunis à Barcelone

Next Story

INONDATIONS : Le plan Orsec déclenché

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.