30.1 C
Dakar
samedi, septembre 24, 2022
spot_img

LA CNAAS EN CHIFFRES ET EN LETTRES, MOUHAMADOU MOUSTAPHA FALL, DG DE LA CNAAS A CŒUR OUVERT

La belle histoire d’une progression dans les secteurs de l’assurance agricole, de l’eau et de sa gestion jamais racontée… Du salon international de l’agriculture (SIA), Paris 2022, au 9ième forum mondial de l’eau, Dakar2022, la CNAAS, sous la houlette de son Directeur Général, Monsieur Mouhamadou Moustapha Fall, n’a pas manqué ces deux conclaves qui sont très plébiscités par le monde agricole, de l’eau et de sa gestion, a constaté, hier à Dakar, la presse nationale et internationale spécialisée sur les questions agricoles, de l’assurance agricole, de l’eau, de la gestion de l’eau…Tapis Herbacée des participations de la CNAAS, au Grand Rendez-Vous, de l’Assurance Agricole, de l’Eau et sa Gestion ! Après sa présence au salon international de l’agriculture (SIA) de Paris, en cette année 2022, la compagnie nationale d’assurance agricole du Sénégal (CNAAS), hier, au centre des expositions du CICAD, a marqué sa présence au 9ième forum mondial de l’eau (FME9DAKAR2022), dont le thème a été axé sur : « La Sécurité de l’Eau pour la paix et le développement… », qui a été aussi pour la CNAAS : « Un forum des réponses… »,

sous la houlette de son Directeur Général, Monsieur Mouhamadou Moustapha Fall. Pour lui : « Le thème de ce 9ième forum mondial de l’eau est un thème pertinent, mais également d’actualité, car tout le monde c’est que l’eau est une denrée, un intrant assez important dont la disponibilité reste encore très variable dans les différents territoires de notre globe terrestre et a fortiori au sein du continent africain. La disponibilité de l’eau en Afrique reste très tributaire à beaucoup de variables qui nécessitent des discussions et des consensus ». « Nous participons spécialement à ce 9ième forum mondial de l’eau, Dakar 2022, pour une première en Afrique de l’Ouest et en Afrique subsaharienne, pour la principale raison due au fait que l’eau constitue le principal intrant pour un bon rendement au niveau des cultures pluviales et que la CNAAS a mis en place un produit d’assurance déficit pluviométrique pour le mettre à la disposition des producteurs qui ne comptent que sur la pluie pour mener leurs activités. Voilà les raisons pour lesquelles la CNAAS s’intéresse à ce thème du 9ième forum mondial de l’eau :

« La sécurité de l’eau pour la paix et le développement… ». La CNAAS participe à la gestion du risque de disponibilité de l’eau. S’il y’a déficit de l’eau, nous mettons à la disposition des producteurs agricoles, un produit d’assurance, qui permet de les indemniser. Pour tout cela, nous mettons en place au préalable un ensemble d’équipements composé de pluviomètres automatiques pour pouvoir calculer la disponibilité de l’eau. Aujourd’hui, nous avons mis un peu moins de 300 pluviomètres automatisés au niveau du territoire national sénégalais, dans les régions sud, pour mieux mesurer la disponibilité de l’eau avec des données qui sont transmises automatiquement à une plateforme centrale qui est gérée par l’ANACIM (Agence Nationale de la Météo) à Dakar.

C’est pour vous dire, toute notre contribution à la modernisation de la gestion de l’eau. Aujourd’hui, grâce à la CNAAS, le gouvernement du Sénégal dispose de pluviomètres automatiques qui permettent d’avoir les données pluviométriques de manière instantanée, gérées par une plateforme centrale au niveau de l’Anacim et tout ça grâce à un programme que la CNAAS a mis en place à savoir l’assurance indicielle déficit pluviométrique (sécheresse) », a soutenu, Monsieur Mouhamadou Moustapha Fall, Directeur Général de la CNAAS, face à la presse agricole, hydraulique, hydroagricole, économique et d’assurance agricole sénégalaise, d’Afrique et du Monde, hier, dans le cadre du 9ième forum mondial de l’eau, Dakar 2022. Interpellé sur la participation exceptionnelle de la CNAAS, au SIA, Paris 2022, Monsieur Mouhamadou Moustapha Fall, a argumenté, face à la presse agricole nationale et internationale :

« La participation de la CNAAS a été une réussite totale à tous les niveaux avec notre partenaire la banque agricole (LBA). Pour cette année du SIA, PARIS 2022, le stand du Sénégal a été principalement constitué de la LBA, de la CNAAS, en plus de la SONACOS. Le focus a été fait sur ces trois entreprises. La LBA est devenue vraiment une entreprise majeure au Sénégal. La LBA est aujourd’hui actionnaire à la CNAAS à hauteur d’un peu plus de 12% et les principaux produits que nous avons, sont distribués à travers le réseau de la LBA. La bancassurance que nous avons mise en place avec la LBA permet, aujourd’hui, à la CNAAS de faire un passage à l’échelle au niveau de son chiffre d’affaires, qui a atteint aujourd’hui plus de 2 milliards de francs CFA ». Pour rappel, la CNAAS est une compagnie d’assurance spécialisée dans la couverture des risques agricoles et sa mise en œuvre fait du Sénégal un pionnier en matière de couverture des risques agricoles dans la zone CIMA.

Articles associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informés

0FansJ'aime
3,495SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
spot_img

Articles récents

Postafrique

GRATUIT
VOIR