//

La Bad et Sénélec freinés sur un marché de 15,3 milliards

1 min read

Le bailleur valide les attributions provisoires, l’Armp « déchire » tout.

Les deux sociétés plaignantes révèlent des écarts de 2 et de 2,4 milliards de Fcfa entre les offres et celles des gagnantes

« Les indications de la norme et le principe d’égalité de traitement n’ont pas été appliqués de la meme manière aux différents candidats », assène l’Armp.

Source : Libéonline

Previous Story

AUDIENCE AU PALAIS / Le Pr Didier Raoult élevé à la dignité de commandeur dans l’ordre national du lion

Next Story

Covid-19 en France : face aux chiffres qui s’affolent, Emmanuel Macron doit trancher

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.