//

Kenya: la justice déclare le processus de révision constitutionnelle illégal

1 min read

Au Kenya, à moins d’un an de l’élection présidentielle la Cour d’appel a confirmé ce vendredi l’illégalité du processus de révision constitutionnelle. Cette réforme « Building Bridge Initiative » a été engagée par le président Kenyatta en novembre 2019, avec selon lui, l’objectif d’atténuer le système présidentiel actuel du « vainqueur rafle tout » et qui serait à l’origine des conflits post-électoraux.

Source : Rfi

Previous Story

Covid-19 au Burundi: l’épidémie s’aggrave, le gouvernement minimise la situation

Next Story

Entre Emmanuel Macron et les anti-pass sanitaire, le bras de fer continue

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.